Gambie : respect mondial des accords climatiques

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Selon une étude réalisée par Climate Action Tracker, relative au respect des Accords de Paris sur le climat, peu de pays sont en phase avec les objectifs annoncés. Sur les 36 pays retenus, seule la Gambie a pris des mesures adéquates pour maintenir le réchauffement bien en dessous des 2°C comme décidé. À l’inverse, les principaux émetteurs de gaz à effet de serre de la planète ne se distinguent pas au tableau. 

Les promesses sur la réduction des gaz à effet de serre se multiplient mais les actes sont loin de suivre. La preuve, la Gambie est le seul sur 36 pays à avoir pris les mesures adéquates pour maintenir le réchauffement climatique bien en dessous des 2°C fixé par l’Accord de Paris en 2015. C’est que révèle la dernière analyse de Climate Action Tracker, une organisation internationale indépendante qui suit l’action climatique depuis 2009.

Pays d’Afrique de l’ouest et plus petit pays d’Afrique continentale, la Gambie compte deux millions d’habitants. Pour obtenir cette note, les autorités ont notamment lancé entre autres, un projet de restauration de 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes en 2018. Une initiative qui permet à la Gambie de se rapprocher de son objectif de réduction d’émissions de CO2, soit une baisse de 0,3 mégatonnes prévue en 2030.

En septembre 2020, la Gambie a également lancé deux appels d’offres pour la construction d’une centrale solaire, dont une partie devrait être mise en service courant de l’année 2021. Si l’Éthiopie, le Costa Rica, le Kenya, le Maroc, le Népal et le Nigeria sont classés comme « presque suffisant », le Royaume-Uni est le seul pays développé à atteindre cette appréciation. Les efforts des États-Unis et de l’Union européenne sont jugés « insuffisants ».

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com