Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Ghana : hausse envisagée du prix du cacao à 21 % en 2023

En Afrique de l’Ouest, principal bassin de production de cacao à travers le monde, les deux premiers fournisseurs mondiaux que sont la Côte d’Ivoire et le Ghana veulent revaloriser le prix d’achat des fèves auprès des producteurs locaux d’ici 2022/2023. De 684 399 FCFA lors des deux saisons précédentes, le prix de la tonne de cacao va passer à 829 543 FCFA durant la campagne 2022-2023, équivalent à une hausse de 21 %. 

Au Ghana, le prix de la tonne de cacao va passer à 829 543 FCFA durant la campagne 2022-2023 contre 684 399 FCFA lors des deux saisons précédentes. Il s’agit d’une hausse de 21 %, selon une annonce du Comité ghanéen d’examen des prix à la production (PPRC). A travers cette revalorisation, le gouvernement veut assurer aux exploitants un revenu décent et rendre rentable la production de cacao.

C’est pour faire face à l’augmentation des prix que nous connaissons aujourd’hui. Vous savez que les agriculteurs sont au début de la chaîne, ce sont ceux qui produisent le plus d’efforts et qui sont le moins bien rémunéré donc dans l’optique justement de pouvoir permettre à toute la filière, à commencer par les agriculteurs de pouvoir bien vivre de leur travail, le gouvernement ghanéen a décidé de faire cette augmentation des prix d’achat. Il faut savoir qu’il n’y a que 4,5 % qui reviennent aux producteurs sur le compte du cacao, 24 % aux transformateurs et 72 % à la distribution donc vous vous rendez compte que la Côte d’Ivoire et le Ghana ne travaillent que pour la distribution.

Boubacar BA, Journaliste

En effet, le cacao ghanéen va coûter 810 FCFA le kilogramme contre 900 FCFA pour les fèves cultivées en Côte d’Ivoire. Pour la campagne agricole 2022-2023, le Ghana compte produire un volume de 850 000 tonnes de cacao.

Et donc l’idée de base sur laquelle ils sont en train de travailler très sérieusement, est d’effectuer la transformation de ces fèves de cacao en produits plus évolués. Ce n’est qu’à cette résolution là que l’essentiel de la valeur ajoutée restera dans les pays producteurs et ainsi le financement de la filière cacao, avec surtout l’amélioration du niveau de vie des agriculteurs sera ainsi assuré.

Boubacar BA, Journaliste

Au Ghana, le lancement de la campagne 2022/2023 est prévu pour le 7 octobre 2022. Pour ce nouvel exercice, le Cocobod a contracté le 3 octobre dernier un prêt syndiqué de 1,13 milliard de dollars auprès de banques internationales pour ses achats de cacao.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com