Guinée : introduction du pass sanitaire pour freiner le variant delta

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

En Guinée, les autorités redoutent la montée du variant delta. Pour limiter la propagation du virus, un pass sanitaire va bientôt entrer en vigueur pour obliger la population à respecter les mesures barrières anti-covid-19. Cette nouvelle mesure entend protéger la population alors que les décès dans les hôpitaux ont culminé sous l’effet du variant delta.

Alors qu’il fait polémique dans certains pays d’Europe, en Guinée, un passe sanitaire sera désormais obligatoire sur tout le territoire. Décidée lors du Conseil des ministres du mardi 10 août 2021, la mesure vise à freiner la flambée des cas de contaminations et est déjà en application. Mercredi 11 août déjà, des médias locaux ont annoncé l’effectivité de la mesure dans les différents ministères, pour le personnel de l’administration et de la présidence.

Suite à la négligence observée au sein de la population en ce qui est du respect des mesures barrières, les autorités guinéennes ont jugé idoine de durcir le ton, soutiennent des experts. La présence de plusieurs variants du virus a été signalée sur le territoire par les autorités sanitaires. Le variant delta reste cependant le plus redouté par les médecins et spécialistes.

Une autre mesure de prévention prise par les autorités : les personnes venant des pays touchés par des variants, seront soumises à des mesures spéciales une fois sur le territoire guinéen. Le nombre de décès déclarés à ce jour est de 366, mais les cas journaliers ont dépassé la centaine depuis l’apparition du variant delta.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com