JO Tokyo 2020/Athlétisme : le Burkinabè H. Zango et l’Ougandaise P. Chemutai offrent à leurs pays des médailles olympiques historiques

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Médailles olympiques historiques pour le Burkina Faso et l’Ouganda. L’athlète burkinabè Hugues Zango et l’athlète ougandaise Peruth Chemutai ont remporté respectivement le bronze en triple saut et l’or sur 3000 mètres steeple aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Au terme d’une course sur 3 000 mètres steeple avec un chrono de 9:01:45, l’athlète ougandaise Peruth Chemutai a remporté le 4 août 2021, la troisième médaille d’or de l’histoire de son pays, la première depuis 2012 aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. À seulement 22 ans, la steepleuse devient ainsi la première athlète ougandaise à remporter une médaille olympique.

Le burkinabè Hugues Fabrice Zango a offert le 5 août 2021, la toute première médaille olympique de son pays en raflant le bronze en triple saut. En lutte, l’égyptien Mohamed Ibrahim Elsayed a décroché le bronze chez les moins de 57 kilos. Il s’agit de la troisième médaille olympique de l’histoire de son pays.

Le Kényan Emmanuel Korir est devenu champion olympique du 800 mètres en 1 min 45 secondes 06. L’athlète Libérien Joseph Fahnbulleh a battu le record national, 19 sec. 98 à la finale du 200 mètres et s’est classé 5e. La Kényane championne olympique en titre Faith Kipyegon et l’Éthiopienne Freweyni Gebreezibeher ont réalisé les meilleurs chrono des demi-finales du 1500 mètres.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback