Kenya : nouveau record au marathon féminin des JO de Tokyo avec un doublé or et argent

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Kenya établit un nouveau record au marathon féminin des jeux olympiques de Tokyo, avec un doublé or et argent des kényanes Peres Jepchirchir et Brigid Kosgei, lors de l’épreuve qui s’est tenue dans la matinée du 7 août dans la ville de Sapporo. C’est la 7ème fois en 10 éditions de marathon olympique que le Kenya décroche la médaille d’or.

Le Kenya marque encore une fois son empreinte au marathon dames des jeux olympiques de Tokyo, avec les victoires or et argent des compatriotes Peres Jepchirchir et Brigid Kosgei. Dans la matinée du 7 août, Jepchirchir a franchi la ligne d’arrivée après 2 heures, 27 minutes et 20 secondes d’effort, sa meilleure performance de la saison. Elle termine en tête d’une course physiquement éreintante à travers les rues chaudes et humides de la ville de Sapporo. 

Au départ de la course de 42 km dans le parc Sapporo Odori, 88 athlètes étaient en lice. 14 d’entre elles n’ont pas pu atteindre la ligne d’arrivée, parmi lesquelles la championne du monde kényane Ruth Chepngetich. Cette médaille d’or de Jepchirchir offre au Kenya son second titre olympique consécutif sur le marathon féminin. Déjà à Rio 2016, la course longue distance avait été remportée par Jemima Sumgong.

Les femmes kényanes confirment leur suprématie à l’épreuve du marathon, après avoir participé aux dix éditions du marathon féminin aux Jeux Olympiques depuis son intégration au programme de Los Angeles 1984. Sur ces dix courses olympiques, le Kenya est reparti avec l’or à sept reprises. Mais cette fois, et pour la première fois, il s’est offert le doublé or-argent dans un marathon olympique.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback