Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La Côte d’Ivoire accueille la toute première édition du salon des industries musicales d’Afrique francophone

Le Salon des industries musicales de l’Afrique francophone ( Sima ) s’est ouvert le 17 novembre 2022 à Abidjan. Placé sous le thème “A l’ère de la digitalisation, quels sont les enjeux pour l’industrie musicale africaine ?”  Le Salon des Industries musicales d’Afrique francophone réunit les acteurs des industries musicales africaines francophones et internationales, des maisons de production internationales, des distributeurs de musique, des médias sociaux, artistes, producteurs africains, professionnels de la musique et des acteurs du secteur privé pour échanger sur les questions liées à  la digitalisation de l’industrie créative africaine. 

Le premier salon des industries musicales de l’Afrique francophone ( Sima ) s’est ouvert  le 17 novembre 2022 dans la capitale ivoirienne. De nombreux experts de la musique se sont réunis pour discuter des questions liées à la digitalisation de l’industrie musicale africaine. Mamby Diomandé, Commissaire général du Sima, a souligné l’importance de ce salon, qui participe au renforcement des capacités et des transferts de compétences dans les industries musicales africaines.

“  C’est un salon qui a pour vocation de valoriser les acteurs des industries musicales d’apporter des solutions ou des pistes de solutions concrètes pour la structuration de cette industries musicale et qui participe au renforcement des capacités et de transferts  de compétences dans les industries musicales d’afrique en générale et d’afrique francophone en particulier , cette industrie a besoin d’être valorisée à sa juste valeur parce que cette industrie a besoin d’être structurée, et parce que cette industrie a besoin de passer de l’informel au formel…”

Mamby Diomandé , Commissaire général du SIMACôte d’Ivoire

Selon le ministre ivoirien de l’emploi et de la protection sociale Adama Kamara, la protection sociale demeure l’une des solutions structurelles à la préservation des métiers de l’industrie musicale sur le continent. 

« Accueillir à Abidjan la première édition du Sima est une invitation  à promouvoir une Afrique solidaire consciente de son immense potentiel des défis à relever en matière d’entrepreneuriat de ses richesses et du rôle désormais clé du digital. Outre l’adaptation des productions artistiques aux nouvelles plateformes de consommation de la musique qui sont en plein boom aujourd’hui une des solutions structurée à la préservation des métiers de l’industries musicale reste la protection sociale”  

Adama Kamara, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale Côte d’Ivoire 

A noter que l’industrie musicale, au regard de son énorme potentiel, de son impact et de la vitalité de ses acteurs joue un rôle primordial dans le développement socio-économique du continent. Selon les chiffres l’économie numérique en Afrique pourrait représenter 2,5 du PIB du continent à l’horizon 2025. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com