Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

L’Afrique veut tirer parti de l’industrie créative pour booster son économie

Les industries culturelles et créatives se présentent comme un véritable levier de développement en Afrique. Avec une jeunesse talentueuse et une variété de ressources naturelles, l’Afrique a le potentiel de tirer parti de ces secteurs pour booster son économie. Lors de l’édition 2022 du Creative Africa Nexus tenu du 25 au 27 novembre 2022 à Abidjan, le président d’Afreximbank a souligné que l’industrie créative a la capacité de catalyser le commerce intra-africain, de créer des millions d’emplois pour la jeune population du continent et de promouvoir l’émergence de chaînes de valeur nationales et régionales.

Les industries culturelles et créatives constituent un véritable levier de développement économique et d’employabilité en Afrique. Le secteur créatif africain représente 5% du marché mondial des industries créatives. Les industries culturelles et créatives sont les secteurs économiques à la croissance la plus rapide au monde, avec un taux de croissance estimé à 7%. Dans l’exécution de ses missions, la Banque africaine d’Import-export, Afreximbank, accorde une attention particulière à ces secteurs.

“S’engager dans les industries créatives et culturelles est une stratégie que nous utilisons pour diversifier la gamme de produits de notre commerce. L’industrie créative emploie un très grand nombre de nos jeunes. Si nous voulons vraiment tirer parti de l’explosion démographique de la jeunesse, nous devons accorder une attention particulière à l’industrie créative.”

Benedict Oramah, Président AfreximbankNigéria

Pour le Professeur Benedict Oramah, s’exprimant lors de l’édition 2022 du Creative Africa Nexus tenu du 25 au 27 novembre 2022 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, l’industrie créative a la capacité de catalyser le commerce intra-africain, de créer des millions d’emplois pour la jeune population du continent et de promouvoir l’émergence de chaînes de valeur nationales et régionales par le biais de la ZLECAf.

“Nous pensons que le travail que nous faisons dans l’industrie créative va favoriser le commerce dans les économies africaines et contribuera également à stimuler le commerce intra-africain. L’industrie créative nous aide également à exporter notre culture et c’est pourquoi Afreximbank y prête attention dans l’exécution de ses missions.”

Benedict Oramah, Président AfreximbankNigéria

Avec une jeunesse talentueuse et une variété de ressources naturelles, l’Afrique a le potentiel de tirer véritablement parti de ses industries culturelles et créatives. Afreximbank poursuit son appui à ces segments d’activités en Afrique, afin de révolutionner les talents inexploités du continent et de participer à une croissance économique durable et inclusive.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com