L’ancien président de la CAF Issa Hayatou suspendu pour un an par la FIFA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Issa Hayatou vient d’être condamné par la chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA. L’ancien président de la confédération africaine de football est suspendu pour un an de toute activité relative au football, en raison de son implication dans la signature d’un contrat avec Lagardère Sports en septembre 2016  aux principes concurrentiels.

Issa Hayatou, ancien président de la CAF présentait ses projets lors d’une interview accordée à Africa 24 en 2009 – © Africa 24

Issa Hayatou, ancien président de la confédération africaine de football a été condamné mardi 03 août 2021 par la chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA. L’ancien président de la Confédération africaine de football est suspendu pour un an de toute activité relative au football et condamné à une amende de 30 000 francs suisses pour manquement à l’éthique pour avoir participé aux négociations, à la conclusion et à la signature de la lettre d’intention et du contrat de commercialisation par Lagardère Sports Media et les droits de commercialisation pour ceux de la CAF compétitions organisées condamnées entre 2014 et 2017

Aux origines de la suspension

En mars 2017, la société Présentation Sport avait saisi la chambre d’instruction de la Commission d’éthique de la FIFA également intéressée par ces droits. L’enquête a conclu que le contrat avec Lagardère Sports, partenaire de la Confédération africaine de football depuis 1993, avait été renouvelé sans appel d’offres préalable, et reproché à  l’ancien dirigeant de l’instance Issa Hayatou, d’avoir abusé de sa position, en n’impliquant pas plusieurs membres du comité exécutif de la CAF, opposés pour certains à la reconduction dudit contrat, dans les discussions.

La Chambre de jugement du Comité d’éthique indépendant de la Fifa sanctionne Issa Hayatou

L’ex-Président de la Confédération africaine de football a été reconnu coupable d’avoir manqué à son devoir de loyauté envers l’instance qu’il a présidée entre 1988 et 2017, lorsqu’il a signé un contrat avec Lagardère Sports en septembre 2016. Ce contrat garantissait à l’entreprise française la gestion des droits TV et marketing des compétitions organisées par la CAF jusqu’en 2028. Par ailleurs, le dirigeant camerounais de 74 ans en dehors de cette suspension des activités du football écope également d’une amende de près de 28 000 euros. Des sanctions qui interviennent à quelques mois de la tenue de la Coupe d’Afrique des Nations par son pays natal.

Le camerounais Issa Hayatou a dirigé la confédération africaine de football pendant 29 ans – © Présidence de la république du Cameroun

Toute une vie dans la gestion du football africain et mondial

Issa Hayatou a quitté la présidence de la Confédération africaine de football  en mars 2017, après avoir perdu les élections face au Malgache Ahmad Ahmad. Quelques mois  avant   l’élection de Gianni Infantino,  Il a également occupé la fonction de président par intérim de la Fifa entre octobre 2015 et février 2016, après la suspension de Sepp Blatter. Le vendredi 15 janvier 2021, celui qui a dirigé l’instance du football africain pendant 29 ans a été intronisé président d’honneur de la CAF à la veille du coup d’envoi du championnat d’Afrique des Nations de football organisé au Cameroun.

Biographie de Issa Hayatou

Issa Hayatou est un champion du Cameroun du 400 et du 800 mètres entre 1964 et 1971. Il avait été sélectionné dans l’équipe nationale d’athlétisme, disputant les Jeux africains de 1965 à Brazzaville. Il a également joué dans l’équipe du Cameroun de basket-ball et dans l’équipe de football universitaire. En parallèle, il devient professeur d’éducation physique et sportive, obtenant un Certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive (CAPEPS) à l’université de Yaoundé en 1973. À partir de 1974, Issa Hayatou commence à prendre des responsabilités dans le milieu sportif en devenant secrétaire général de la Fédération camerounaise de football à l’âge de 28 ans et le demeure jusqu’en 1983. Entre 1982 et 1986, il est directeur des sports au ministère de la jeunesse et des sports du Cameroun. Vice-président de 1984 à 1986, il devient ensuite président de la Fédération camerounaise de football. En 1988 il est élu président de la confédération africaine de football, poste qu’il a occupé jusqu’en 2017. La même année, il est  nommé par décret du président camerounais Paul Biya, à la tête du conseil d’administration de l’académie nationale du football.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com