Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Bénin secoué par la menace terroriste en 2022

Autrefois épargné, le Bénin, pays côtier d’Afrique de l’Ouest, a été secoué par la menace terroriste en 2022. Depuis décembre 2021, le pays est devenu la cible de récurrentes attaques terroristes dans le nord. Retour sur l’actualité de l’année 2022 au Bénin, au plan sécuritaire.

Plusieurs attaques attribuées à des terroristes ont fait, tout au long de l’année, des victimes dans les rangs des forces de défense et de sécurité, et civils au Bénin, pays côtier d’Afrique de l’Ouest. Phénomène nouveau au Bénin, les actes terroristes en Afrique de l’Ouest étaient jusque-là recensés au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Nigeria. En ce qui concerne le Bénin, les chiffres révèlent une dizaine d’attaques meurtrières entre les mois de janvier et fin décembre 2022. 

Les principales localités touchées sont les départements de l’Alibori, au Nord-Est, avec l’explosion de mines artisanales au Parc W, faisant des victimes ; Monsey dans la commune de Karimama, ou un commissariat de police a été incendié, un policier tué ; et une base militaire en construction incendiée courant septembre 2022. 

Malanville, avec l’attaque d’un poste de douane faisant deux victimes civiles, et dans le département de l’Atakora au nord Ouest frontalière au Burkina Faso dans les communes de Matéri et Kérou. Une situation qui a mis en alerte maximale les forces de défense et de sécurité qui ont revendiqué leur déploiement dans le nord  du Bénin.

 À long terme, je pense qu’il est attendu que la coopération au niveau régional et international puisse produire ses fruits. L’initiative d’Accra devrait être amplifiée.  

GUILLAUME MOUMOUNI, Enseignant-chercheur

En visite au Bénin, le 27 juillet 2022, à l’occasion de sa tournée francophone, le président français, Emmanuel Macron, avait répondu favorablement à la demande du Bénin pour faire face à cette hydre en provenance du Sahel, et annoncé la prédisposition de la France à accompagner le Bénin et les pays africains qui le désirent dans une nouvelle approche. La mise en œuvre d’un cadre formel de commande de matériels militaires par le Bénin a été annoncée. 

Nous avons acté deux choses. La première, c’est que à court terme nous allons livrer ce matériel en quelque sorte. On va, si je puis m’exprimer ainsi, le faire comme si on achetait pour nous et donc on va regarder en fonction des besoins et ça va se faire d’armée à armée pour répondre au besoin de très court terme.

Emmanuel Macron, Président de la République de la France

Pour faire face à la menace terroriste, le Bénin avait annoncé un plan de retrait progressif de ses forces de défense et de sécurité engagées au Mali, de novembre 2022 à fin 2023, et le renforcement de l’effectif et des capacités de ses soldats et policiers. 

Par ailleurs, le pays est membre du regroupement dénommé Initiative d’Accra, qui prône une solution africaine au terrorisme, la mutualisation, la coordination des actions antiterroristes et l’organisation d’opérations conjointes. Elle est constituée  de six pays dont la Côte d’ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso et le Niger. Des accords de coopération militaire ont également été signés entre le Bénin et certains pays africains, dont le Niger, et le Rwanda.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com