Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Sénégal éliminé par l’Angleterre (3-0)

Face aux Three Lions d’Angleterre le 04 décembre 2022, les Lions de la Téranga du Sénégal ont laissé passer leur chance de voir les quarts de finale et ne pouvaient que regretter l’absence de Sadio Mané.

Pour Lions de la Téranga d’un Aliou Cissé fièvreux, cette première confrontation avec les Anglais s’annonçait quoiqu’il arrive piégeuse tant l’équipe de Southgate faisait preuve d’unité collective depuis le début de cette coupe du monde, se présentant au stade Al Bayt en 4-3-3 avec une ligne d’attaque composée de Saka plutôt que Rashford, Kane et Foden car dans la journée on apprenait l’absence de Raheem Sterling, rentré d’urgence en Angleterre soutenir sa famille victime d’un très violent cambriolage à son domicile.

SI les Three Lions se présentaient sans avoir été sanctionnés du moindre carton jaune en phase préliminaire, du côté du Sénégal, Idrissa Gueye suspendu laissait sa place à Pathe Ciss et Cissé alignait un 4-2-3-1 avec N’Diaye évoluant légèrement en dessous de Dia.

Et dès l’entame, Dia effectuait une première percée dans la surface anglaise mais ne pouvait aller au bout après l’intervention de Stones et Maguire (4’).

Très vite, pourtant, les anglais monopolisaient le ballon et s’installaient dans le camp sénégalais sans pour autant se créer d’occasion digne de ce nom face à des Lions jouant vraiment très bas (15’).

Malgré le rythme impulsé par les deux formations, le match avait vraiment du mal à se lancer, jusqu’à cette première occasion initiée sur un centre de Diatta, repris par Dia aux six mètres et contrée par Stones, Sarr reprenait au-dessus face à Pickford (23’).

Durant dix minutes, le Sénégal prenait le jeu à son compte. Dia, encore lui, reprenait d’une frappe croisée du gauche un bon service de Sarr mais pickford intervenait d’un bras gauche très ferme (32’).

Les forces s’équilibraient et l’Angleterre avait vraiment du mal à construire une action dangereuse jusqu’à ce service en profondeur de Kane en direction de Bellingham. Le milieu de terrain du Borussia Dortmund s’engageait sur le côté gauche de la surface et son centre en retrait trouvait Jordan Henderson qui ouvrait le score du pied gauche (1-0,38’).

Dans les arrêts de jeu et sur un contre anglais, Harry Kane inscrivait son 52e but en 79 sélections d’une frappe croisée du droit qui ne laissait aucune chance à Mendy (2-0, 45+3’).

Au retour des vestiaires, la folie proposée par cette coupe du monde en phase préliminaire laissait espérer une réaction des Lions notamment avec l’entrée des deux marseillais, Bemba Dieng et de Pape Gueye. Mais les anglais n’allaient plus relâcher leur emprise sur des sénégalais trop inconstants à ce niveau de compétitions.

Sur un bon centre de Foden, Saka prenait le meilleur sur Jakobs. L’ailier d’Arsenal malgré l’intervention de Mendy inscrivait un troisième but d’une balle piquée du gauche (3-0,57’).

Pressant haut, les anglais ne laissaient que peu d’espace aux coéquipiers de Kalidou Koulibaly, qui au coup de sifflet se mordait les doigts des trois buts encaissés en contre : « On a tout donné jusqu’à la fin, mais on a joué contre une grande équipe d’Angleterre. Merci aux supporters qui sont restés jusqu’à la fin même si on a pris trois buts. »

Au terme d’un match décevant, le Sénégal laissait passer sa chance de voir les quarts de finale et ne pouvait que regretter l’absence de Sadio Mané. Depuis Munich où il se remet de son intervention au péroné, le natif de Bambali écrivait à ses coéquipiers : « Vous êtes tombés les armes à la main. Le peuple est très fier de votre parcours et vous avez mis du baume au cœur des Sénégalais en défendant dignement le drapeau national. On ira à la recherche

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com