Lesotho : une enquête sur le décès de cinq personnes après une inoculation de vaccin covid-19

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Les vaccins anti-COVID-19 confèrent une protection contre la maladie en déclenchant une réponse immunitaire contre le SARS-CoV-2 selon l’OMS. © @AfricaCDC

Au Lesotho, une enquête a été ouverte à la suite du décès de cinq personnes prétendument après avoir reçu le vaccin Johnson & Johnson Covid-19 dans son district nord de Leribe, selon le ministre de la Santé Semano Sekatle.

Le gouvernement du Lesotho et l’Organisation mondiale de la Santé OMS ont ouvert une enquête sur la mort de cinq personnes prétendument après avoir été vaccinées contre le covid-19. Dans une déclaration à la presse, le ministre lesothan de la Santé Semano Sekatle a déclaré que l’enquête était à un stade avancé. “Nous avons rapidement réuni notre équipe locale d’experts ici pour mener les enquêtes, puis nous sommes également soutenus par l’OMS et l’UA (Union africaine) pour venir avec plus d’experts pour mener les enquêtes“,   Semano Sekatle, ministre de la Santé du Lesotho.

Le ministre de la Santé a cependant déclaré que les résultats préliminaires montraient qu’il n’y avait aucun lien défini entre la vaccination et les décès et qu’il ne pouvait donc trouver aucune raison de suspendre les vaccinations de masse en cours. “Les événements indésirables graves après la vaccination sont très rares. L’équipe médicale est sur le terrain pour examiner les faits épidémiologiques et enquêter”.

Le Lesotho qui compte 14 371 cas de contamination à la covid-19 et qui enregistre déjà 400 décès espère vacciner 70 % de sa population d’ici décembre 2021.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback