Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

L’Éthiopie s’oppose à toute ingérence extérieure dans le conflit au Tigré

En pourparlers depuis le 25 octobre 2022 à Pretoria, en Afrique du Sud, le gouvernement éthiopien et les rebelles du Tigré sont soucieux de trouver une base solide pour un retour à la paix. Dans une interview accordée aux médias, mercredi 02 novembre, le Premier ministre de l’Ethiopie, Abiy Ahmed, a rejeté toute ingérence extérieure dans le conflit du Tigré. « Nous essayons de convaincre le TPLF de respecter la loi du pays, de respecter la Constitution, d’agir selon la ligne d’un État éthiopien unitaire. S’ils pouvaient comprendre notre intérêt, s’ils pouvaient croire en leur propre Constitution et agir en conséquence, je pense que nous aurions la paix », a-t-il déclaré.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com