Libye : vers un report des législatives de décembre 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les élections législatives prévues en décembre 2021 pourraient être reportées selon des déclarations de la ministre libyenne des Affaires étrangères Najla Mangoush. Toujours en attente de l’adoption d’un nouveau code électoral, la Libye prévoit une rencontre avec ses partenaires multilatéraux d’ici octobre 2021. Réunion dont le principal sujet à l’ordre du jour sera la sécurité électorale.

Le gouvernement libyen n’exclut pas la possibilité d’un report des élections législatives prévues le 24 décembre 2021. Selon la ministre des Affaires étrangères de la Libye Najla Mangoush, ce serait la conséquence du retard observé dans l’adoption du nouveau code électoral. Cette note pessimiste est intervenue lors d’une conférence de presse à Alger, le 31 août 2021. 

“Je ne peux pas répondre si les élections seront reportées ou non, mais nous essayons de faire en sorte qu’elles se tiennent à la date prévue. Nous attendons toujours de voir si le Parlement approuvera la loi électorale. Cela pourrait bloquer ou reporter l’élection.”

Najla Mangoush, Ministre libyen des Affaires étrangères

En Libye, près de trois millions de citoyens sont inscrits sur les listes électorales. Cependant, le pays souffre d’une crise politique et sécuritaire depuis 2011. Une situation qui a profondément fragilisé la base constitutionnelle de la Libye. Un Etat qui a désormais besoin du soutien de ses pays voisins, l’Algérie et l’Egypte notamment, pour accompagner son processus démocratique.

La Libye envisage une “réunion consultative” avec ses pays voisins et autres partenaires étrangers d’ici octobre 2021. La ministre Najla Mangoush a indiqué que la sécurité des scrutins en perspective sera le principal point à l’ordre du jour.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback