Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Mali : le colonel Abdoulaye Maïga nommé Premier ministre par intérim

Le colonel Abdoulaye Maïga a été nommé Premier ministre par intérim du Mali ce dimanche 21 août par décret présidentiel. Il remplace ainsi Choguel Maïga, hospitalisé depuis le 10 août 2022. Également ministre de l’Intérieur et de l’Administration territoriale du Mali, Abdoulaye Maïga assumera cette responsabilité pendant l’absence du Premier ministre, en plus de ses fonctions de porte-parole du gouvernement de transition.

Le colonel Abdoulaye Maïga a été désigné Premier ministre par intérim du Mali par le président de la transition Assimi Goïta le 21 août 2022. Il assumera désormais les fonctions de chef de gouvernement du Mali en remplacement de Choguel Maïga, absent depuis le 10 août 2022 pour des raisons de santé. Le colonel Abdoulaye Maïga assurera ce poste en plus de ses fonctions de ministre de l’Intérieur et de l’Administration territoriale et de porte-parole du gouvernement.

Avec ce changement, le Mali essaye de mettre la dynamique de la transition dans un esprit évolutif. Cela veut dire que les grands chantiers de développement que le docteur Choguel Maïga avait déjà entamé seront poursuivis par le colonel Abdoulaye Maïga. Toutes les dispositions et tous les engagements pris par la junte seront tenus avec le peuple malien.

Daouda Émile OUEDRAOGO, Analyste politique Burkina Faso

La présidence et la primature du Mali, les deux premières institutions du pays, sont désormais dirigées par des militaires. Pourtant, après le putsch de 2020, sous la pression internationale, la junte au pouvoir s’était engagée à confier les deux postes aux civils. La nomination du colonel Abdoulaye Maïga à la tête du gouvernement malien suscite des inquiétudes quant au retour à un gouvernement civil dans le pays.

Sa nomination, bien qu’étant en contradiction avec les engagements de la junte malienne, l’avènement de l’attaque cardiovasculaire du Premier ministre n’était pas prévu dans le programme de la transition. Est-ce que les textes avaient prévu un intérimaire au Premier ministre? C’est là toute la question et tout le débat, lorsqu’il s’agit de voir si la junte a respecté son engagement ou pas.

Daouda Émile OUEDRAOGO, Analyste politique Burkina Faso

Abdoulaye Maïga, 41 ans, est devenu ministre de l’Administration territoriale en juin 2021 puis porte-parole de la junte malienne le 1er décembre 2021. Précisons que le profil du Premier ministre est scruté par l’opposition malienne qui avait proposé, début août 2022, un Premier ministre « non-partisan, consensuel, compétent, intègre et ayant une connaissance avérée des dynamiques politiques, économiques et sécuritaires du pays.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com