Algérie : l’adjudant-chef Ghermit Benouira condamné à la peine capitale

Le tribunal militaire de Blida, ville située à 50 kilomètres  à l’ouest d’Alger, a prononcé la peine capitale contre un ancien secrétaire particulier de l’ex-chef d’état-major de l’armée décédé en janvier 2020, le général Ahmed Gaïd Salah, mercredi 12 janvier 2022. Il s’agit de l’adjudant-chef Ghermit Benouira extradé, durant l’été 2020, par la Turquie où il s’était réfugié après la mort de l’ex-homme fort de l’armée algérienne. Le procès a eu lieu, lundi 10 janvier 2022, et l’accusé a été condamné pour « divulgation d’informations classées secret défense, touchant aux intérêts de l’Armée nationale populaire (ANP) et de l’Etat ». « Ses avocats et ceux d’un officier poursuivi également dans cette affaire (qui a été condamné, quant à lui, à 5 ans de réclusion), ont demandé le report du procès, programmé depuis plusieurs semaines. Mais ils ont été déboutés », a précisé le journal à l’agence Anadolu . Le tribunal a également condamné, par contumace, à la prison à perpétuité deux autres accusés dans la même affaire. Il s’agit de l’ancien commandant de la gendarmerie nationale, le général Ghali Beleksir, en fuite à l’étranger, et l’ex-diplomate et Youtubeur vivant à Londres en Angleterre, Mohamed Larbi Zitout. L’ancien adjudant-chef est accusé « d’avoir subtilisé des documents en sa possession lorsqu’il était en poste pour les refiler, en partie, à Mohamed Larbi Zitout, avec l’aide du général Ghali Beleksir ».

Bouton retour en haut de la page
Recommandation!

Ceremonie d'Ouverture RDC-Africa Business Forum 2021

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com