Algérie : une peinse de 10 ans de prison requise contre l’ancien ministre de la Justice

Le procureur de la République près le tribunal criminel de Dar El Beida, à l’est d’Alger, a requis 10 ans de prison ferme à l’encontre de Tayeb Louh, ancien ministre algérien de la Justice, et 7 ans de réclusion contre Saïd Bouteflika, frère conseiller de l’ex-président déchu, Abdelaziz Bouteflika, selon l’agence APS. Les accusés sont poursuivis pour l’affaire de l’annulation du mandat d’arrêt international émis en août 2013 contre l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, ainsi que l’affaire d’intervention, sur ordre du ministre de la Justice Louh, en vue « de falsifier un procès-verbal avec effet rétroactif dans le but d’admettre une candidate lors des législatives de mai 2017 ».

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com