Burkina Faso : une embuscade dans l’Est fait cinq victimes dont quatre gendarmes

Cinq personnes dont quatre gendarmes ont été tués, dimanche 12 septembre 2021, dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés contre une escorte de la mine d’or de Boungou dans l’est du Burkina Faso, selon plusieurs médias burkinabè. Dans une dépêche publiée ce 13 septembre, l’Agence d’information du Burkina Faso (AIB) indique qu’une civile et quatre éléments des forces de défense et de sécurité ont été tuées dimanche dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement de la mine de Boungou (Est). L’attaque a également fait six blessés dont une fillette et deux personnes sont portées disparus, selon l’AIB. Suite a cette attaque, des opérations de ratissage ont été engagées pour retrouver les assaillants, selon la télévision nationale RTB. Le Burkina Faso est depuis 2021 confronté à une insécurité croissante qui a fait de nombreuses victimes et plus de 1,4 million de déplacées interne, selon le gouvernement. Face à la montée en puissance du terrorisme, le gouvernement burkinabè a présenté Fin août 2021, une nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme.

Bouton retour en haut de la page
Feedback