Tchad: des organisations demandent un aménagement des condition de détention de l’ex-président Hissène Habré

À la demande de la femme de l’ex chef d’Etat, trois organisations de la société civile ont signé un communiqué dans lequel elles demandent que soient revues ses conditions de détention de l’ancien chef de l’Etat Hissène Habré. AfricaJom Center, la Raddho et le Forum du justiciable mettent en avant son âge et le contexte sanitaire lié à la pandémie de Covid-19. La requête est loin de réjouir les victimes de celui qui est  désormais âgé de 70 ans. Au nombre de celles-ci, Clément Abaïfouta aujourd’hui représentant de l’association des victimes d’Hissène Habré. Ce dernier a passé quatre ans derrière les barreaux. Il comprend que l’ancien président ait besoin d’être vacciné, mais souhaite que cela se fasse en prison car il ne comprend pas pourquoi ce détenu en particulier aurait droit à un traitement de faveur.

Bouton retour en haut de la page
Feedback