Tunisie : démission collective de 113 membres du parti islamiste Ennahdha

113 dirigeants et membres des bureaux régionaux et locaux du parti islamiste tunisien Ennahdha (Renaissance) ont annoncé samedi 25 septembre 2021, leur démission collective du parti. Dans un communiqué, ils ont déclaré que leur démission était due au manque de réformes au sein du parti, ajoutant que la direction d’Ennahdha est responsable d’une part importante de la détérioration de la situation dans le pays. L’ancien ministre de la Santé Abdellatif Mekki fait partie des démissionnaires du parti Ennahdha, premier parti majoritaire au parlement tunisien. La liste comprend également de nombreux dirigeants de l’Assemblée consultative d’Ennahdha ainsi que des membres de conseils régionaux.

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com