Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Nigéria : la hausse des prix du kérosène provoque un arrêt des activités aéroportuaires

La hausse des prix du kérosène provoque un arrêt des activités aéroportuaires au Nigeria. les membres des L’association des opérateurs aériens de ce pays ont décidé de cesser leurs activités à compter de ce lundi 10 mai 2022 jusqu’à nouvel ordre. l’association interpelle l’Etat nigérian pour qu’il y ait une baisse des prix du kérosène. 

A compter du lundi 9 mai 2022 les compagnies aériennes nigérianes cesseront de fonctionner jusqu’à nouvel ordre. La décision a été prise par l’association des opérateurs aériens du Nigeria. Selon les explications données par cet organisme, la hausse des prix du kérosène a fortement impacté l’activité aéroportuaire. Les vols intérieurs ont même été interrompus depuis mars 2022, certains ayant commencé à annuler les horaires internes tandis que d’autres ont retardé les opérations, invoquant la pénurie de carburant.  

Si cette annonce signée des 8 compagnies aériennes qui représentent près de 95% du trafic national, il est claire que l’impact pour l’économie nigériane sera immédiat, sévère et durable; parce-que l’avion reste au Nigeria le moyen de transport privilégié quand on sait que les moyens de substitutions ne sont pas à la hauteur.

Romuald Ngueyap, Journaliste spécialisé  en transport aérien Cameroun

Les prix mondiaux du carburant ont grimpé en flèche en raison de la crise ukrainienne. Ce conflit a déclenché une flambée du marché du pétrole brut, frappant les compagnies aériennes et les passagers avec une forte augmentation des coûts. Le kérosène est passé de 190 nairas au Nigeria à 700 nairas le litre sur une courte période. 

Le gouvernement nigérian est très conscient de cet environnement difficile, asphyxiant dans lequel évolue les compagnies aériennes actuellement. J’ose croire et d’après les informations recoupées à bonne source que des tractations auront lieu ou ont même déjà commencé entre la partie gouvernementale, le ministère de l’aviation civile et les compagnies aériennes pour que la mesure n’entre pas en vigueur sinon les conséquences seraient catastrophiques pour l’économie.

Romuald Ngueyap, Journaliste spécialisé  en transport aérien Cameroun

Bien qu’il soit le plus grand producteur de pétrole d’Afrique, le Nigeria importe la quasi-totalité de son carburéacteur. Le pays compte environ 1 600 vols hebdomadaires opérés par des transporteurs Locaux. 233 vols sont programmés ce lundi 10 mai dont plus de 95% sont des services intérieurs, reliant le pays le plus peuplé d’Afrique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com