Nigéria : synchronisation des énergies pour endiguer les menaces sécuritaires avec le Cameroun

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La 8eme session du comité mixte sur la sécurité transforntalière s’est soldée par un engagement commun du Cameroun et du Nigeria dans la lutte contre le terrorisme. Cette alliance passe par l ‘établissement d’un cadre permanent de concertation, d’échange du renseignement prévisionnel en vue d’atteindre la stabilité des deux Etats mais surtout de veiller à la sécurité des populations tout le long de la frontière Cameroun- Nigéria et au-delà.

Le Cameroun et le Nigeria ont opté pour une synchronisation des énergies pour endiguer les menaces sécuritaires. Cette collaboration renforcée entre dans le cadre de la 8e session du comité mixte sur la sécurité transfrontalière qui s’est tenue du 24 au 26 août dernier à Abuja. L’objectif de cette alliance est d’optimiser le service sécuritaire dans leur espace commun à travers l’établissement d’un cadre permanent de concertation, d’échange du renseignement prévisionnel. 

Au-delà des mesures prises pour combattre le terrorisme, la piraterie maritime dans les eaux territoriales ou le trafic de stupéfiants, les deux pays s’engagent à redynamiser le développement des activités économiques au profit des populations. Avec l’appui du Tchad et du Niger,  il est question de revoir le dispositif de la Force multilatérale mixte (FMM) constituée des armées des quatre pays pour le rendre plus opérationnel et plus adapté au contexte de la guerre asymétrique.

Une ambition qui ne peut se réaliser que par des facilités pour assurer le bien-être socio-économique des populations. C’est pourquoi le Cameroun a engagé des plans de développement des régions en crise, en vue d’apporter cette autre réponse aux populations des zones frontalières souvent instrumentalisées par la criminalité.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com