Ouganda : vers l’amélioration des services de santé maternelle, infantile et adolescente

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’Ouganda a lancé un nouveau projet quinquennal visant à améliorer les services de santé maternelle, infantile et adolescente. Le projet, qui intervient dans le cadre du plan d’amélioration du système sanitaire du pays, va renforcer le système éducatif sur les droits sexuels et reproductifs aux adolescents et aux enseignants.

L’Ouganda veut renforcer son système sanitaire. Le pays a lancé un projet de cinq ans visant à améliorer les services de santé maternelle, infantile et adolescente. Financé à hauteur de 10 millions de dollars, ce nouveau programme a pour but de renforcer le système d’information sanitaire, d’améliorer les infrastructures et les équipements médicaux pour la santé maternelle et infantile, et de sensibiliser les adolescents et enseignants sur les droits sexuels et reproductifs.

Le taux de mortalité maternelle et infantile en Ouganda est l’un des plus élevé au monde. Selon les données officielles, une femme sur 49 décède des suites de complications liées à l’accouchement, tandis que 28 nouveau-nés décèdent sur 1000 naissances. Cette situation, observée particulièrement dans les zones rurales, est attribuée au manque de soins de santé de qualité et aux insuffisances du système éducatif.

Le Projet sera mis en œuvre dans les districts de Bugiri, Buyende, Iganga, Kamuli et Mayuge, conjointement avec l’Agence coréenne de coopération internationale et l’Organisation mondiale de la santé.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com