Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Ouverture du 31ème sommet de la Ligue arabe à Alger

Hôte de la 31ème édition du Sommet de la Ligue arabe du 1er au 2 novembre 2022, l’Algérie place cette rencontre sous le signe du rassemblement et la réactivation des mécanismes de prévention et de résolution des conflits au sein des pays membres. Cependant, malgré l’enthousiasme algérien dont le dynamisme diplomatique a été salué par des pairs, l’absence du roi du Maroc Mohammed VI représenté par le ministre. des Affaires Étrangères Nasser Bourita interpelle des observateurs.

Hôte de la 31ème édition du Sommet de la Ligue arabe du 1er au 2 novembre 2022, l’Algérie place cette rencontre sous le signe du rassemblement. en effet, alors que la pandémie de covid-19 a empêché la tenue de ces assises pendant trois ans, des dissensions sont apparues entre les Etats membres de la Ligue arabe, rapprochement du Maroc et du Soudan avec l’Etat d’Israël notamment, mais aussi, la rupture des liens diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc sur fond de conflit au Sahara occidental. Par ailleurs, la normalisation de la situation politique et sécuritaire va également meubler les débats lors de cette rencontre des chefs d’Etats de la Ligue arabe.

C’est un sommet auquel participeront les ⅔ des chefs d’Etats arabes. C’est un sommet qui est face à des défis importants, celui de l’inflation mondiale, des crises internes dans le monde arabe, la Libye, La Syrie, le Yémen, le terrorisme.

Mahamoud Ali YOUSSOUF, Ministre des Affaires Étrangères Djibouti

Le Sommet de la Ligue arabe en cours, est consacré à la réforme de l’organisation qui se compose de vingt-deux pays d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et du Golfe. L’une des préoccupations majeures de cette édition du Sommet est la prévention des conflits et la contribution à leur résolution à travers la réactivation de nombreux protocoles, l’Initiative arabe de Paix de 2002 entre autres.

Afin de consolider l’unité des pays arabes, d’atténuer l’impact de ces crises sur les populations arabes et réformer la Ligue arabe qui est en train de s’essouffler. Une organisation qui a été créée en 1945 dont les structures ont besoin d’être réformées.

Mahamoud Ali YOUSSOUF, Ministre des Affaires Étrangères Djibouti

L’organisation du 31è Sommet de la Ligue des pays arabes est le symbole d’une renaissance de la diplomatie algérienne. Cependant, l’absence du roi du Maroc Mohammed VI représenté par le ministre marocain des Affaires Etrangères Nasser Bourita interpelle des observateurs. Rappelons que lors de la Fête du trône en juillet 2022, le souverain chérifien déclarait sa main-tendue en direction des autorités algériennes pour un dégel des tensions entre les deux Etats voisins.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com