Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

RD Congo : hausse généralisée des prix de certains produits locaux

Tous les prix semblent augmenter en République Démocratique du Congo. Qu’il s’agisse des produits manufacturés que des denrées de grande consommation les ménages congolais leurs prix ont subi une augmentation considérable. Certains observateurs ne semblent pas comprendre les raisons de la hausse de certains produits produits localement.

Bien qu’étant produits sur le territoire national, les prix du maïs et du manioc augmentent exponentiellement en RD Congo. L’inflation concerne aussi le riz, le sucre, l’huile végétale, le poulet, le pain, le lait et encore plus les prix des carburants. Leur niveau d’augmentation devrait atteindre près de 70%. Une situation ne manque pas de se répercuter sur les coûts de transport.

Il est vrai qu’il y a une flambée généralisée des prix, aussi bien dans les produits importés que dans les produits locaux. Et la raison pour laquelle les produits importés, tout le monde sait. C’est la contraction sur le marché international est d’abord liée à la pandémie de covid-19, mais également à la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Pourquoi cela touche les produits locaux? Mais bien sûr que c’est normal. Les gens qui produisent des produits locaux et qui les vendent achètent finalement des produits importés, parce que malheureusement, c’est une économie fortement extraverti.

Al KITENGE, Économiste RD Congo

Dans le but de contrer l’impact de la hausse des  prix des carburants sur le pouvoir d’achat de la population en RDC, l’Etat s’est engagé à rembourser aux sociétés pétrolières leurs pertes estimées à 400 millions de dollars rien qu’en 2022. 

Dans la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui, l’un des facteurs majeurs c’est la spéculation. Tout le monde y va de sa manière, de sa compréhension du marché et les règles de l’offre et de la demande jouent malheureusement très peu dans ce genre de situation. Ceci montre simplement que le pays n’était pas suffisamment préparer à ce genre de choc, niveau de la première fois, ni de la deuxième et j’espère en passant qu’il tire de leçon non seulement la RDC, mais également les autres pays d’Afrique, parce que c’est un cas plus ou moins. généralisé.

Al KITENGE, Économiste RD Congo

La spéculation sur les prix  intérieurs en RDC s’explique aussi par des problèmes structurels qui sont en fait des goulots d’étranglement.  Dans le passé, l’effondrement de l’économie avait privé l’Etat des moyens de son fonctionnement. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com