Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Coopération USA-Afrique : 55 milliards USD d’investissements annoncés sur trois ans

Les Etats-Unis veulent mieux se positionner sur le continent africain. C’est ainsi que le gouvernement américain s’est engagé à investir un montant de 55 milliards de dollars sur trois ans sur le continent. L’administration américaine dévoile progressivement sa stratégie de coopération avec l’Afrique. C’est dans ce contexte que se tient à Washington, le deuxième sommet des dirigeants États-Unis – Afrique, ouvert le 13 décembre et qui se poursuit jusqu’au 15 décembre. 

55 milliards de dollars seront consacrés à l’Afrique sur trois ans par les Etats-Unis. Ces fonds seront destinés au financement de projets dans le secteur de la santé et à la réponse au changement climatique. L’annonce a été faite par le gouvernement des Etats-Unis  lundi 12 décembre 2022, en prélude au deuxième sommet des dirigeants États-Unis – Afrique qui a lieu à Washington, la capitale américaine. 

“ On vient de rappeler qu’avec Donald Trump les États-Unis se sont quasiment des intéressés du continent, ce qui a favorisé la montée de l’influence de la Chine, qui multiplie depuis presque 20 ans, les constructions d’infrastructures en Afrique, ou de la Russie avec le déploiement de la force Wagner dans certains pays. Or, avec l’arrivée du président Joe Biden, on assiste à un virage qui consiste à juger essentiel la relation entre Washington et l’Afrique sur d’innombrables sujets, puisque l’Afrique est à la fois un moteur de croissance, un enjeu diplomatique, une zone de conflit et un laboratoire de transition énergétique. C’est ce que semblent comprendre les Américains à travers les 55 milliards de dollars qu’ils envisagent de consacrer au continent.”

Ibrahim ADAMOU LOUCHÉ, ÉconomisteNiger

Les Etats Unis figurent parmi les principaux partenaires commerciaux de l’Afrique. En 2021, le commerce bilatéral entre l’Afrique subsaharienne et les États-Unis s’est élevé à 44,9 milliards de dollars selon la Banque mondiale. Toutefois, ce niveau est faible; comparé au commerce qu’entretient l’Afrique avec d’autres partenaires à l’instar de la Chine. En 2021, les échanges commerciaux sino-africains étaient estimés à 254 milliards de dollars.

“ Malgré les traités de l’Agoa, les échanges entre l’Afrique et les États-Unis restent relativement faibles comparé à ceux réalisés entre la Chine et le continent. A travers cette rencontre, Washington entend ainsi profiter et donner un coup de pouce à ces traités en soutenant notamment ses entreprises sur le continent pour en faire un pilier de commerce extérieur important au détriment de la Chine.”

Ibrahim ADAMOU LOUCHÉ, ÉconomisteNiger

Actuellement, au niveau économique, les États-Unis tentent de changer d’approche afin de relancer leurs relations avec le continent africain. Une manière de faire face à la concurrence de la Chine, le plus grand partenaire commercial et créancier bilatéral du continent et de la Russie. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com