Soudan : signature d’une nouvelle charte de transition

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Au Soudan, une nouvelle charte sur la gestion transitionnelle du pays a été signée à Khartoum, entre l’armée nationale, les mouvements armés et la société civile. L’objectif ici est d’assurer le maintien de la paix et la conception d’une Constitution.

Le 2 octobre 2021 au Soudan, le Conseil de souveraineté et l’Alliance des Forces pour la liberté et le changement au Soudan ont signé une nouvelle charte nationale portant sur la conduite de la transition. L’objectif d’après les autorités soudanaises est d’assurer le maintien de la paix et la conception d’une Constitution. L’ancien parti au pouvoir, Congrès national, a quant à lui été écarté de cette signature.

D’après les clauses de cette charte signée entre l’armée nationale, les mouvements armés et la société civile, il est prévu l’établissement d’un système fédéral régi par une nouvelle Constitution. Ce système fédéral va par ailleurs impliquer les formations civiles, politiques et militaires dans la gestion du pays et ils seront ainsi appelés à collaborer dans la mise au point du processus de paix jusqu’aux élections de 2024.

À la signature de cette nouvelle charte ont également participé le Front révolutionnaire soudanais, le Mouvement pour la justice et l’égalité, l’Alliance démocratique pour la justice sociale et le Front populaire pour la libération et la justice. Ils ont par ailleurs été invités à rejoindre le processus, et à « adhérer à un véritable partenariat des composantes de la période de transition pour parvenir à une transition démocratique pacifique et assurer des futures élections libres et équitables dans le pays.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com