Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Togo : le secteur des transports en progression de 6% en 2021

Au Togo, les recettes liées aux exportations des services de transports ont connu une progression de 6% en 2021 par rapport à 2020. Passant de 104 milliards FCFA à 111,1 milliards FCFA, cette dynamique est liée aux services fournis aux armateurs étrangers via trafic terrestre, maritime et aérien, selon des analystes de la BCEAO dans leur rapport sur les exportations au sein de l’Union, couvrant la période 2021.

Le Togo a observé une progression de 6% en 2021 en matière de recettes liées aux exportations des services de transports ( terrestre, maritime et aérien) par rapport à 2020, passant de 104 milliards FCFA à 111,1 milliards FCFA. Avec la cote d’ivoire, le pays constitue au sein de l’uemoa les principaux pourvoyeurs de recettes sur ce segment, selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

“Je pense que cela est dû non seulement à la compétitivité du commerce et aussi à l’ouverture des frontières qui fait sans doute que le Togo a pas mal mis en matière d’investissement notamment au niveau du fret maritime mais aussi au niveau aérien et terrestre. Donc je pense que le Togo a dû investir pas mal pour être non seulement compétitif mais aussi bien évidemment il faut voir l’ouverture des frontières et le fait que le commerce du Togo se porte bien ce qui participe à la hausse des recettes.”

Alseny THIAM, Economiste, Guinée

Selon le Rapport sur le Commerce extérieur de l’Uemoa en 2021, les services fournis aux armateurs étrangers et le transport terrestre constituent la principale source de recettes de services de transport des pays membres de l’Union. Les 2 pays ont en effet profité de la réouverture des frontières, qui a favorisé les échanges au sein de l’Uemoa, entraînant une hausse de 3,6% des recettes de transports. 

“Bien évidemment il faut aussi être optimiste et voir aussi peut-être les investissements futurs, non seulement l’ouverture des frontières mais aussi le fait que l’uemoa se porte bien, la zone économique monétaire ouest africaine. Il faut aussi peut-être sensiblement voir l’ouverture de la zlecaf, je pense que c’est l’habitude d’échanger qui va permettre non seulement de dynamiser le commerce mais aussi redynamiser les recettes liées au transport dans ces différents pays dont le Togo, qui pour ma part est très compétitif en ce moment.”

Alseny THIAM, Economiste, Guinée

Toutefois, la part des transports dans les exportations totales de services est chiffrée à 20,8% en 2021 contre 23,1% en 2020 soit baisse de 2,3%. Il s’agit de prestations principalement fournies dans l’Union par le Togo et la Côte d’Ivoire.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com