Zambie : les campagnes électorales interdites par la commission électorale en raison de la pandémie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La pandémie de covid-19 s’invite dans l’organisation des élections générales en Zambie. Face à la montée du nombre de cas, la commission électorale zambienne a instruit des mesures exceptionnelles : interdiction des rassemblements publics pour les campagnes électorales et l’observation virtuelle des élections.

La pandémie de covid-19 met la Zambie au défi d’organiser des élections inclusives, pacifiques et crédibles. En Zambie, le processus électoral évolue au rythme des nouveaux cas de covid-19. Dans ce pays qui organise des élections générales, le 12 août 2021, la crise sanitaire aura un impact certain sur le scrutin. L’observation des élections se fera de manière virtuelle pour toutes les missions impliquées dans le processus.

En Zambie, des restrictions fermes ont été mises en place pour éviter la propagation du coronavirus pendant le processus électoral. Dès mai 2021, la commission électorale a interdit les campagnes électorales. L’opposition a depuis défié cet ordre en organisant des rassemblements publics en réaction à ceux que tiendrait le pouvoir, selon leurs allégations. Un geste de défiance perçu par les autorités zambiennes comme un trouble à l’ordre public.

Apporter des solutions aux effets économiques de la pandémie de covid-19, c’est le défi que lancent les électeurs aux différents candidats aux élections générales du 12 août 2021. En effet, le pays accuse un défaut de paiement du service de sa dette d’un montant de 18 milliards de dollars. D’un autre côté, l’incidence de la pandémie de covid-19 apporte la preuve de la fragilité des infrastructures et mesures de santé publique de la Zambie compte 200 201 nouveaux cas positifs de covid-19. Dans le pays, moins de 1% de la population a reçu une dose de vaccin à ce jour.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback