Zimbabwe : baisse de 32 000 du nombre de décès dû au sida en huit ans

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Zimbabwe fait des progrès significatifs dans sa lutte contre le VIH/Sida et la tuberculose. Au cours des huit dernières années, les décès dus au Sida sont passés de 54.000 à 22.000 par an, grâce à l’amélioration de la couverture des traitements antirétroviraux.

Des progrès importants réalisés dans la lutte contre le VIH/sida et la tuberculose au Zimbabwe. Le pays d’Afrique australe connaît une forte baisse du nombre de nouveaux cas et de décès dus à ces maladies au cours des trois dernières décennies. Au cours des huit dernières années, les décès dus au Sida sont passés de 54.000 à 22.000 par an, grâce à l’amélioration de la couverture des traitements antirétroviraux.

Selon Global Fund Zimbabwe Advocates, le Zimbabwe a récemment été retiré de la liste des 30 pays du monde les plus touchés par la tuberculose et le pays est désormais parmi les cinq pays du monde qui ont réduit de moitié les décès dus au Sida. Le pays veut mettre fin à l’épidémie de Sida d’ici 2030.

Le Zimbabwe a connu l’une des pires épidémies de VIH/Sida au monde, mais depuis 2010, l’intensification du dépistage massif et du traitement a permis de réduire le taux de nouvelles infections. Selon les données des Nations Unies, la prévalence du VIH chez les adultes était de 12,9% en 2020, ce qui correspond à environ 1.230.000 personnes au Zimbabwe.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback