Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afreximbank lance un nouveau système de paiement commercial

La Banque africaine d’import-export a officiellement lancé son système de paiement commercial dénommé AfPAY. Une initiative conçue pour relever les défis bancaires auxquels sont confrontées les économies africaines en raison du retrait de nombreuses banques internationales du continent.

Nouveau système de paiement qui vise à soutenir les banques africaines confrontées à plusieurs défis en matière d’accès au commerce international. Afreximbank Trade Payment Services ou AfPAY a été lancé le 29 septembre 2022 par la Banque africaine d’import-export. Une initiative adoptée pour permettre le règlement du commerce international sur des conditions de compte ouvert au nom des institutions financières africaines identifiées et de leurs clients. 

Les entreprises pourront facilement échanger non seulement en transactions monétaires, mais aussi en informations entre différents pays. Ce qui fait qu’Afreximbank se met en première ligne pour faciliter la monétisation de l’économie au plus moindre frais possible.

K.C. LI WING, Membre du conseil d’administration d’Afreximbank

L’adoption par Afreximbank du système de paiement AfPAY intervient quelques mois après l’annonce du retrait de plusieurs banques internationales de certains marchés africains. Ce nouveau système devrait accélérer le commerce transfrontalier en Afrique, reliant le continent à un écosystème financier international qui stimulera son développement.

Afreximbank a développé ce produit spécifiquement pour répondre aux défis bancaires auxquels sont confrontées les économies africaines en raison du retrait de nombreuses banques internationales du continent. Retrait imputable à des exigences réglementaires et de conformité strictes, ainsi qu’aux coûts.

Communiqué, Afreximbank

En 2016, le déficit de financement du commerce en Afrique, favorisé par le retrait des banques internationales, était estimé à plus de 120 milliards de dollars. Cette réduction des lignes commerciales a limité l’accès des institutions financières africaines aux transactions commerciales internationales. Une situation qui risque d’entraîner une réduction de la croissance des économies africaines et une augmentation de la pauvreté, selon Afreximbank. Précisons que le système AfPAY, qui est en phase pilote depuis plus d’un an, facilite actuellement plus d’un demi-milliard de dollars de paiements mensuels dans les États membres d’Afreximbank.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com