Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : aggravation de la sécheresse en Afrique de l’Est

Les travailleurs agricoles de la Corne de l’Afrique se préparent à vivre leur plus grave sécheresse en quarante ans, alors que les autorités avertissent que des températures plus élevées et des précipitations inférieures à la normale ont été enregistrées par les agences météorologiques en mars et avril 2022. Cette sécheresse menace 29 millions de personnes, dont les ressources dépendent directement de la pluie.

La région de l’Afrique de l’Est est confrontée à « la perspective très réelle » de pluies insuffisantes pour la quatrième saison consécutive, selon l’Organisation météorologique mondiale, une agence de l’ONU. Cette sécheresse historique placerait l’Éthiopie, le Kenya et la Somalie dans une situation d’extrême difficulté, inédite depuis 40 ans.

Les températures de l’océan tropical équatorial entre l’Australie et le Chili influent les précipitations partout dans le monde et en Afrique de l’Est. Ce qui est dramatique dans la région c’est que, ça fait quatre années de suite qu’il y a la sécheresse. Ce n’est pas tant la sécheresse de cette année qui pose problème, c’est qu’elle intervient dans un contexte de sécheresse dans la région.

Wilfran Moufouma Okia, Prévisionniste – Congo

Les graves pénuries d’eau et de pâturages entraînent une baisse de la production alimentaire, des pertes importantes de bétail et d’animaux sauvages et une augmentation des conflits liés aux ressources dans la région. Ce moment de l’année du mois de mars au mois de mai, est pourtant connu sous le nom de saison des longues pluies, avec un taux moyen de précipitations de 70% du total des précipitations annuelles.

Ça sera sec sous un fond de sécheresse, parce que les années précédentes ont espérait que cette année soit meilleure que celles d’avant. Or pour ce début de saison, observe que c’est très sec. La région demande aux organisations internationales et humanitaires de se préparer à peut-être intervenir.

Wilfran Moufouma Okia, PrévisionnisteCongo

Selon le secrétaire exécutif de l’Igad, Workneh Gebeyehu, ce sont 29 millions de personnes dans la région menacées par une grave crise alimentaire, dont 15,5 à 16 millions ayant besoin d’une aide alimentaire immédiate. Dans certaines parties de la Somalie la situation est catastrophique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com