Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique du Sud : 63 milliards USD générés par les exportations minières en 2021-2022

Le secteur minier sud africain a connu une performance entre 2021 et 2022 en matière d’exportations. Ce secteur a en effet généré 1000 milliards de rands, soit 63 milliards de dollars de recettes dans les comptes de l’Etat, d’après une étude récemment publiée par le Pan-African Private Sector Trade and Investment Committee (Paftrac).

L’industrie minière est l’un des piliers de l’économie sud-africaine. Le pays exporte de grandes quantités de minéraux tels que le vanadium, les diamants et le minerai de fer. Entre 2021 et 2022, l’exportation de ces produits a généré des recettes de 1000 milliards de rands, soit 63 milliards de dollars, d’après une étude diffusée le 14 octobre 2022 par le Paftrac, institution dédiée au secteur privé et supportée par l’Union africaine, la BAD et Afreximbank. Ce niveau constitue un record dans les exportations de produits minéraux de l’Afrique du Sud.   

Grâce aux exportations de ces minerais, l’Afrique du Sud a réussi à récolter pas moins de 63 milliards de dollars de recettes. Ce qui est une somme assez considérable. Donc ce sera un impact grandissant pour leur économie, à condition qu’ils investissent dans la lutte contre les inégalités. Il faudrait surtout que ces 63 milliards servent à la lutte contre les inégalités, le développement de certaines infrastructures dans des quartiers assez isolés, dans des villes qui malheureusement ne profite pas de cette croissance. Donc je pense que l’impact sera grandissant.

Alseny THIAM, Économiste Guinée 

L’Afrique du Sud, économie la plus industrialisée et la plus diversifiée du continent, a vu sa production minière totale augmenter de 11,2% en 2021 par rapport à 2020 selon les dernières données de Statistics South Africa. Les mines du pays ont contribué à plus de 8,7 % du PIB en 2021 et rapporté environ 5,6 milliards USD en recettes fiscales.

 Il est difficile bien que l’économie sud-africaine soit résiliente et diversifiée de faire face aux spéculations qui proviennent parfois du marché extérieur. Mais pour cela, il faudra créer une production locale et une consommation locale et des investisseurs qui soient compétents pour pouvoir stabiliser les prix afin que les investisseurs puissent avoir un marché stable.

Alseny THIAM, Économiste Guinée 

L’industrie minière sud-africaine regorge des ressources d’une valeur estimée à un peu plus de 2 milliards de dollars, qui doivent encore être explorées. Le pays est cependant très exposé aux fluctuations des prix des matières premières.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com