Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : le Congo cède 12000 hectares de terres au Rwanda

La République du Congo va céder 12 000 hectares de terres arables à l’Etat rwandais dans trois départements du pays. Ces terres seront utilisées pour le développement des activités agricoles, notamment dans la culture du ricin. Cette annonce a été faite lors de la visite du président Paul KAGAME en terre congolaise du 11 au 13 avril 2022. Notons que huit accords de partenariat, convention et mémorandum d’entente dans divers domaines ont été conclus en signe de réchauffement des relations bilatérales entre la République du Congo et le Rwanda.

12 000 hectares de terres agricoles seront mis à la disposition du Rwanda dans trois départements de la République du Congo. C’est l’une des principales résolutions prises dans le cadre des accords conclus entre les deux Etats à l’issue de la visite officielle du président rwandais Paul Kagame et de ses ministres des Affaires étrangères et des Finances du 11 au 13 avril 2022 sur le sol congolais.

Le leitmotiv de la visite de Kagamé au Congo c’est pour venir justement signer ces accords. On parle de la cession de pratiquement 12000 hectares de terres mais aussi surtout, le contrat qui est attribué au holding Crystal venture et on parle quand même de plus de 110 milliards de fcfa qui  seront versés par Kigali pour donc racheter les zones industrielles de Maloukou”.

Alphonse NDONGO, Analyste – Congo

La République du Congo compte 10 à 12 millions de terres arables dont moins de 5% sont exploitées pour une agriculture vivrière. Par ailleurs, les deux chefs d’État ont assisté aux signatures de deux accords, trois protocoles, deux mémorandums d’entente et une convention de concession dans le domaine agricole. 

“Les attentes, le Rwanda voudrait bien capitaliser cette expansion et ce hub qu’il vient de créer au Congo-Brazzaville. Je vous rappelle que la seule ambassade qui existe pour beaucoup de pays en Afrique centrale, en dehors de Kinshasa c’est Brazzaville. Donc Kagame est un peu stratégique il a compris que le Congo peut-être le hub à partir duquel il peut mener ses affaires en direction de l’Afrique centrale mais aussi pourquoi pas de l’Afrique toute entière”

Alphonse NDONGO, Analyste – Congo

Paul Kagame et Denis Sassou Nguesso ont demandé à leurs Gouvernements respectifs de s’activer à l’élaboration des plans d’action pour débuter l’exécution des accords qui ont été conclus. Le chef d’État rwandais a achevé son séjour en République du Congo par la visite des sites culturel, industriel et agro pastoral à Oyo dans le département de la cuvette. A travers cette visite les deux états veulent désormais démontrer le potentiel de la coopération Sud-Sud au service du développement de l’Afrique. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com