Afrique : le FMI table sur une croissance de 3,7% courant 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

D’après le nouveau rapport sur les perspectives économiques mondiales du Fonds monétaire international (FMI), en Afrique subsaharienne, la croissance est attendue à 3,7% en 2021 par le FMI, le Botswana en tête avec plus de 9%. L’institution de Bretton Woods a rendu publics ses prévisions, quelques jours après celles de la Banque mondiale qui prévoit également une reprise économique, après la récession de 2020.

L’Afrique subsaharienne devrait enregistrer en 2021 unes croissances économiques de 3,7%. C’est ce qui ressort du nouveau rapport sur les perspectives économiques mondiales du Fonds monétaire international. Une prévision qui rejoint celle de la Banque mondiale qui prévoit également une reprise économique, après la récession de 2020 de 3,3% .

Selon le FMI, seulement quatre pays enregistreront une croissance supérieure ou égale à 6%. Parmi eux, seul le Botswana enregistrera une croissance à 9,2%, la plus forte du continent. Il sera suivi des Seychelles 6,9%, du Burkina Faso 6,7% et de la Côte d’Ivoire 6%.

L’atteinte de ces objectifs de croissances reste néanmoins soumise à un bon déroulement de la lutte contre la pandémie de covid-19, notamment grâce à une campagne de vaccination aboutie. Mais les populations du continent sont pour l’heure très peu vaccinées : 3 à 4% ont reçu une première dose, contre 60% dans les pays riches qui en sont déjà à leur troisième injection. Certains pays comme le Burundi ou l’Érythrée n’ont même pas commencé la campagne de vaccination anti-Covid.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com