Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Rwanda accusé de soutenir les rebelles du M23 en RD Congo

Deux soldats des Forces rwandaises de défense sont détenus en République démocratique du Congo. Le gouvernement congolais a présenté des preuves du soutien apporté par des soldats rwandais à la milice armée du M23. Le 29 mai 2022, le ministre rwandais des Affaires étrangères a rejeté ces incriminations liant le Rwanda aux activités du M23 à travers un communiqué.

Après la suspension des liaisons aériennes entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda, signe de la dégradation des relations entre les deux pays le 28 mai, deux soldats des Forces de Défense du Rwanda sont désormais détenus par les autorités congolaises, indique un communiqué officiel du 29 mai 2022. La RDC les accuse d’implication dans un projet d’attaque du  camp militaire de Rumangabo en territoire de Rutshuru, à plus de 20 kilomètres de la frontière. Le gouvernement congolais a présenté des preuves du soutien de militaires rwandais à la milice armée M23.

“Les effets militaires retrouvés sur place, les images détenues par nos forces armées ainsi que les témoignages recueillis auprès de nos populations démontrent à suffisance que le M23 est soutenu par le Rwanda. Cette attitude récidiviste vise clairement à torpiller nos efforts de pacification engagés dans le cadre du processus de Nairobi”

Patrick MUYAYA, Ministre de la Communication, RD Congo

Le 29 mai 2022, Le  ministre rwandais des Affaires Étrangères a rejeté ces incriminations liant le Rwanda aux activités du M23 à travers un communiqué. Les tensions entre la RDC et le Rwanda mettent un terme à un dégel des relations entre les deux pays observé depuis 2019, avec l’arrivée au pouvoir du président congolais Félix Tshisekedi.

“Sur la question du M23, ce sont des ressortissants congolais qui ont des griefs contre leur propre gouvernement. Nous tenons donc à souligner qu’il s’agit d’un problème interne congolais, qui doit être résolu en interne. Il est profondément troublant que la RDC ait été prompte à blâmer le Rwanda évitant ainsi d’honorer ses propres obligations”

Vincent BIRUTA, Ministre des Affaires ÉtrangèresRwanda

Depuis le 28 mai, l’armée congolaise a renforcé sa présence près de la frontière avec le Rwanda disant ainsi contenir les incursions ennemies. A noter la violence des combats entre l’armée congolaise et le M23 depuis le 19 mai à l’Est du pays a fait plus de 72 000 déplacés.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com