Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : ouverture de l’Africa Investment Forum

La Banque africaine de Développement a lancé le 15 mars 2022 la 3ème édition de l’Africa Investment Forum. Au moins 300 investisseurs mondiaux, chefs d’État, ministres et chefs d’entreprise participeront à ce forum sur l’investissement en Afrique de deux jours, qui devrait rapporter au moins 58 milliards de dollars d’investissements. Initialement prévu du 1er au 3 décembre 2021, l’Africa Investment Forum 2021 avait été reporté suite à l’apparition du variant omicron du coronavirus.

L’Africa Investment Forum (AIF) a lancé sa troisième édition le mardi 15 mars 2022. L’événement qui se tient de façon hybride s’étalera jusqu’au jeudi 17 mars 2022. Selon le Dr Akinwunmi Adesina, président de la BAD, la tenue de cette troisième édition de l’Africa Investment Forum, s’inscrit dans un contexte de relance des économies africaines, après les chocs causés par la crise sanitaire covid-19. Celle-ci a en effet entraîné une baisse des investissements sur le continent, au cours de l’année 2020, notamment dans le secteur infrastructurel perçu comme étant crucial pour les projets de développement du continent. 

Pourtant, l’Afrique est résiliente, les économies africaines se remettent bien des effets de la pandémie de covid-19. Les opportunités d’investissement en Afrique n’ont pas changé, et le continent reste un lieu de choix pour les investissements et pour obtenir un retour important sur l’investissement.

Akinwunmi Adesina , Président du Groupe de la BADNigeria

Les sessions de l’Africa Investment Forum prévoient de connecter les investisseurs aux principaux projets bancables sur le continent. Au total, plus de 300 investisseurs participent à cette édition. L’agriculture et l’agroalimentaire, l’éducation, l’énergie, le climat, la santé, les minéraux et les mines, les technologies de l’information et de la communication et les télécommunications, ainsi que l’industrialisation et le commerce,  feront partie des secteurs qui monopoliseront l’attention des nouveaux investissements attendus.

Il y a beaucoup plus de projets et les attentes sont très élevées. Les affaires sont prêtes et le forum d’investissement sur l’Afrique porte essentiellement sur les affaires. Nous avons des responsables gouvernementaux dans les salles de transactions. Nous avons des ministres, des présidents-directeurs généraux de grandes entreprises. Nous avons également des responsables des institutions financières, des promoteurs de projets et des investisseurs… 

Akinwunmi Adesina , Président du Groupe de la BADNigeria

Au cours de cette session de l’Africa Investment Forum, 45 accords de projets d’une valeur de 57,4 milliards USD devraient être conclus. Et ces derniers devraient permettre de créer un total de 3,8 millions d’emplois, directs et indirects ; parmi ceux-ci, un million d’emplois iront aux femmes et entrepreneurs africains, et un autre million aux jeunes. Au cours de ses deux précédentes éditions, l’Africa Investment Forum a conclu 136 transactions d’une valeur totale de 87,52 milliards de dollars.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com