Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun-arrêt des travaux au complexe sportif d’Olembe : le gouvernement et Magil Construction en quête de conciliation

L`Etat du Cameroun et la société canadienne Magil Construction Corporation, en quête d`un règlement à l’amiable des tensions liées à l’achèvement de la construction du complexe sportif d’Olembe. Le 10 janvier 2023, Franck Mathière, Vice-Président exécutif de l`entreprise de travaux publics, a rencontré des membres du gouvernement camerounais pour tenter de rétablir le dialogue rompu avec le ministère des Sports et de l’Education Physique. Le ministère des Sports du Cameroun pose des conditions pour la reprise des paiements au bénéfice de la société canadienne.

L’Etat du Cameroun et la société canadienne Magil Construction Corporation, en quête d’un règlement à l’amiable des tensions liées à l’achèvement de la construction du complexe sportif d’Olembe. Le 10 janvier 2023, Franck Mathière, Vice-Président Exécutif de l’entreprise de travaux publics a rencontré des membres du gouvernement camerounais pour tenter de rétablir le dialogue rompu avec le ministère des Sports et de l’Education Physique. Magil Construction Corporation reproche à l’administration d’avoir manqué à ses engagements contractuels, notamment des défauts de paiement de factures remontant à juin 2021.

MAGIL Construction Corporation, après avoir épuisé toutes les voies de recours et initié tous les mécanismes de règlement amiable, s’est retrouvé contraint, le 5 décembre 2022, de mettre en demeure le MINSEP de régulariser ses obligations sous 30 jours pour éviter la résiliation du contrat principal et sa mise en arbitrage.

Communiqué , MAGIL Construction Corporation

Du côté du ministère camerounais des Sports, le ton est plus ferme. Le département ministériel envisage un recours judiciaire contre Magil Construction Corporation. Selon des responsables de cette administration, l’entreprise de construction a bénéficié d’une enveloppe de 42 milliards de FCFA en deux ans. Le ministère des Sports du Cameroun pose des conditions pour la reprise des paiements au bénéfice de la société canadienne.

Lorsque vous voyez le niveau des travaux, peut-on dire qu’ils valent 42 milliards de Fcfa? Le gouvernement pense que ces travaux n’ont pas coûté 42 milliards de Fcfa, c’est la raison pour laquelle le ministre d’Etat, ordonnateur du compte spécial CAN/SGPR a posé des conditions pour reprendre les paiements de MAGIL: 1. Que MAGIL justifie ce à quoi les 42 milliards qu’il détient ici ont servi, parce que nous pensons qu’il y a une distorsion entre le niveau des budgets consommés et le niveau des travaux 2. On a également demandé à MAGIL, pour reprendre les paiements d’achever le centre commercial et l’hôtel vu que ces deux infrastructures sont dans un état pas du tout satisfaisant 3. On a demandé à MAGIL delancer les travaux de la deuxième phase; la construction du gymnase, de la piscine, des courts de tennis.

Cyrille TOLLO, Expert en management

Magil Construction Corporation a repris le chantier de construction du complexe sportif d’Olembe en 2019, après le départ du groupe italien Piccini. Selon des observateurs, les travaux sur le site d’Olembe sont à l’arrêt depuis la fin de la Coupe d’Afrique des Nations organisée par le Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022. La réalisation de cet ambitieux projet sportif a déjà coûté 155 milliards de Francs CFA au Trésor national camerounais sur un budget prévisionnel de 163 milliards de fcfa.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com