Cameroun : vers la mise en place d’un plan antiterroriste en prélude à la CAN 2022

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Au Cameroun, les autorités annoncent des mesures antiterroristes en prélude à la coupe d’Afrique des nations. Cette mesure vise à préparer les forces de la défense à d’éventuelles attaques terroristes qui pourraient survenir lors de la ténue des matches. 

Les autorités camerounaises annoncent la préparation de l’opération antiterroriste dénommée « Shield » qui renferme une série d’exercices de simulation antiterroriste. Cette opération, qui s’annonce, a quelques mois de la CAN dans le pays débutera le 28 septembre 2021. Selon le ministre camerounais de la défense, cette mesure vise à empêcher toute tentative d’attaque terroriste lors des matchs qui se joueront à l’occasion de la CAN que le pays abritera en 2022.

D’après le ministre camerounais de la défense, Joseph Beti Assomo, ces exercices permettront aux différentes unités de la défense à avoir la réactivité nécessaire pour réagir à temps en cas d’attaque terroriste durant les matchs de football. Par ailleurs, le ministre indique qu’au cours de cet exercice, l’armée simulera une attaque visant un stade pendant un match de football et organisera une opération de sauvetage à cet effet.

Notons que 29 pays sont attendus à ce festival de football africain, qui se tiendra du 9 janvier au 6 février 2022 dans le pays. Rappelons que Le Cameroun fait face depuis 2014 aux attaques terroristes des combattants de Boko Haram qui sévissent dans la région frontalière du Nigeria. Les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest quant à elles ne sont pas épargnées par des groupes qui mènent une offensive contre l’armée depuis déjà 4 ans.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback