Cap-Vert : José Maria Neves élu président dès le premier tour avec 51,5% des voix exprimées

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Cap-Vert a élu ce dimanche 17 octobre son cinquième président depuis sa démarcation de la tutelle portugaise en 1975. Selon des résultats encore provisoires, le candidat du Parti de la gauche historique au Cap-Vert (PAICV), l’ex-Premier ministre José Maria Neves, a remporté la présidentielle dès le premier tour avec 51,5% des voix. Son adversaire Carlos Veiga a reconnu sa défaite dès l’annonce des résultats.

José Maria Neves du Parti africain pour l’indépendance du Cap-Vert (PAICV) a remporté la présidentielle dès le premier tour, dimanche 17 octobre. Selon les résultats portant sur 97% des bureaux de vote, il obtient 51,5% des suffrages, loin devant son adversaire Carlos Veiga, du Mouvement pour la démocratie qui a obtenu 42,6% des suffrages. Il a reconnu sa défaite devant les télévisions et félicité son adversaire. José Maria Neves promet de « servir le Cap-Vert », avec « impartialité ».

Avec cette nouvelle composition, le Cap-Vert se dirige vers une cohabitation. Un président issu du PAICV avec un ministre du MPD. Le Cap-Vert a reconduit le 18 avril la majorité absolue du MPD du Premier ministre Ulisses Correia e Silva 38 sièges, devant le PAICV 30 sièges sur 72. Depuis l’instauration du multipartisme en 1990, les deux principaux partis se sont partagés le pouvoir et ont pratiqué une alternance sans heurt, toujours cité en exemple dans le monde.

Pour rappel, 7 candidats étaient en lice pour cette élection présidentielle. En tout, 398.864 Capverdiens, dont plus de 56.000 dans la diaspora, étaient attendus aux urnes avec un taux d’abstention d’environ 51,8% selon les résultats préliminaires. Tous les regards sont maintenant tournés vers la commission électorale qui doit valider ces résultats.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com