Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Centrafrique : le FMI met en garde contre les risques de l’adoption du Bitcoin

Le Fonds Monétaire International (FMI) met la République Centrafricaine en garde contre sa décision d’adopter le Bitcoin comme monnaie légale. D’après le FMI, donner un cours légal au Bitcoin est dangereux et « représente une série de défis pour le pays et la région». Rappelons que le président Faustin-Archange Touadéra a promulgué le 27 avril 2022 un projet de loi visant à établir un cadre réglementaire légal pour les  crypto-monnaies, tout en donnant cours légal au bitcoin avec la monnaie du pays

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com