Centrafrique : le Président F. A. Touadéra plaide pour une levée complète de l’embargo sur l’armée

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les travaux de la 76e session de l’assemblée générale des Nations unies se poursuivent, le président Faustin archange Touadéra est revenu sur la situation sécuritaire de son pays et n’a pas manqué d’appeler à la levée complète de l’embargo qui pèse sur son armée entre autre problématique.

Devant la tribune des Nations unies ce 22 septembre, le président Faustin archange Touadéra aura tour à tour abordé les problématiques liées au Covid 19, à la préservation de l’environnement, mais aussi à une meilleure représentativité de l’Afrique dans les instances décisionnelles des Nations unies. Sur la situation sécuritaire de son pays. Le président Touadéra a rappelé le souci permanent pour son gouvernement de préserver les droits de l’homme et respecter l’ordre constitutionnel.

Alors que les forces armées et populations civiles continuent de subir les agressions de groupes armés rebelles à l’instar de la Coalition des patriotes pour le changement CPC, le président Touadera lance un appel au respect des clauses contenues dans l’accord de pays du 6 février 2019.

Autre plaidoyer, celui pour la levée complète de l’embargo qui pèse sur l’armée centrafricaine depuis 2013 et qui selon Le Président Touadéra entrave les missions de sécurisation de celle-ci. C’est dans ce cadre qu’il a tenu à remercier ses partenaires de lutte notamment la Russie, le Rwanda, et toutes les forces étrangères qui constituent la Mission de paix des Nations unies, Minusca.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com