Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Côte d’Ivoire : le commerce ivoiro-africain dépasse de 23% la moyenne générale

La zone de libre-échange continentale africaine zlecaf est effective en Côte d’Ivoire depuis le 1er janvier 2021. L’instrument a été rapidement adopté par les autorités ivoiriennes qui y voient une réelle opportunité d’affaires pour le commerce et la croissance économique du pays. Mais seuls quelques préalables restent à remplir de l’avis de nombreux experts.

Les enjeux commerciaux de la Zlecaf pour la Côte d’Ivoire sont énormes, compte tenu de son poids économique. Dans la zone UEMOA, le pays reste le premier exportateur de produits agricoles hors Afrique, avec 40,8% des exportations. Cette tendance à la hausse du commerce extérieur devrait changer avec l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine. Pour y parvenir, de nombreux experts recommandent de développer le secteur privé. 

« Le gouvernement doit mettre en place les cadres incitatifs, mais la zone de libre-échange continentale ne décollera que si les entrepreneurs africains ont l’intention de commercer entre eux. Alors toutes les barrières tomberont. Vous savez, quand on regarde l’histoire du commerce mondial, ce sont essentiellement les entrepreneurs qui ont permis de fluidifier les échanges, les gouvernements ont suivi. J’ai donc bon espoir que la zlecaf nouvellement née trouve un nouveau dynamisme ».  

Jean Louis Ekra , Ancien président de la banque africaine d’import-export Afreximbank  – Côte d’Ivoire 

La Côte d’Ivoire fait partie des pays qui ont mis en œuvre la zone de libre-échange continentale depuis son entrée en vigueur. Le premier producteur mondial de cacao entend profiter de sa position pour accroître ses échanges avec le reste du continent. Une stratégie qui pourrait conduire à une croissance durable et à une amélioration du commerce intra-africain. 

« La Côte d’Ivoire s’est parfaitement impliquée dans la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine depuis le 1er janvier 2021, en mettant l’accent sur l’intégration régionale, avec un niveau de commerce intra-africain de 23% supérieur à la moyenne africaine d’environ 15%. Il existe des opportunités en Côte d’Ivoire dans plusieurs secteurs d’activité. Aussi bien dans les infrastructures, les TIC, les transports, l’agriculture, l’agroalimentaire, les mines et l’énergie, etc.    

Souleymane Diarrassouba , Ministre du commerce  – Côte d’Ivoire 

Avec l’entrée en vigueur de la zlecaf, la Côte d’Ivoire pourra vendre ses produits sans rencontrer de problèmes de barrières tarifaires. Le pays considère la Zlecaf comme un instrument de transformation structurelle de son économie par l’industrialisation et un outil de promotion d’une croissance durable. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com