Côte d’Ivoire : près de 90% de forêts disparus en 60 ans

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La Côte d’Ivoire est le pays le plus touché par la déforestation en Afrique de l’Ouest. Pratiquement 90% de la surface des forêts a disparu durant les 60 dernières années. Ces chiffres révélés par l’Inventaire forestier et faunique de la Côte d’Ivoire en 2021 affecte au pays l’un des taux annuels de déforestation les plus rapides du continent.

Le rapport de l’Inventaire forestier et faunique de la Côte d’Ivoire est plus qu’alarmant. Il révèle que près de 90% de la surface de la forêt ivoirienne a disparu au cours des 60 dernières années. Le pays a entre autres enregistré l’un des taux annuels les plus élevés de déforestation en Afrique, durant les quinze dernières années,estimé à 2,69 %.

Ce désastre écologique a beaucoup contribué à la disparition des éléphants en Côte d’Ivoire. Leur population est passée de 1611 individus en 1994 à 225 en 2020 d’après des chercheurs ivoiriens. Outre cela, la Côte d’Ivoire a connu une baisse de sa pluviométrie, un dérèglement des saisons et une disparition de nombreuses espèces animales, dont une trentaine sont déjà classées sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Certaines aires protégées en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao sont maintenant transformées en plantation de cacao, déplorent les écologistes. Le pays perd en moyenne 250 000 hectares par an. Depuis août 2020 une force verte, forte de 650 hommes et femmes, est opérationnelle dans le cadre de la politique forestière gouvernementale. L’exécutif s’est engagé à restaurer au moins 20% de la couverture forestière nationale d’ici à dix ans.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com