Gabon : le gouvernement mise sur l’écotourisme pour rentabiliser sa biodiversité

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le tourisme reste encore un secteur marginalisé dans l’économie gabonaise, mais dispose pourtant d’atouts pour devenir un secteur économique phare. S’il est concrètement planifié et géré, l’écotourisme pourrait selon certains experts, constituer une importante source d’avantages économiques, aussi bien pour le gouvernement que pour les promoteurs de destinations touristiques.

Au Gabon, l’industrie touristique constitue un levier majeur de développement. Même si elle est tributaire de ressources naturelles, l’économie gabonaise connaît une forte détérioration due à une baisse des recettes publiques, la pandémie du covid-19 ayant entraîné des dépenses supplémentaires. En 2020, le pays a enregistré un déficit budgétaire de 5,2 % du PIB, contre un excédent de 1,4 % en 2019.

L’inventaire des atouts touristiques au Gabon met en évidence son potentiel concurrentiel dans ce secteur, mais la part du pays dans le tourisme mondial est, à ce jour, insignifiante, car il n’accueille aujourd’hui que 100.000 touristes par an. Les autorités en charge du secteur, se donnent jusqu’à 2030 pour générer près de 200 000 emplois.

Avec une économie reposant majoritairement sur le pétrole, les minerais et le bois, le pays devrait travailler à encourager les opérateurs touristiques via la création d’agences hôtelières, la diversification de l’offre, la préservation des écosystèmes, puis l’accroissement de la promotion de la destination Gabon sur les principaux marchés émetteurs de tourisme d’affaires.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com