Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Ghana : Le président Nana Akufo Addo milite pour un partenariat sécuritaire avec les Etats-Unis

Le chef de l’Etat du Ghana Nana Akufo Addo présent au sommet Etats-Unis – Afrique qui s’est tenu du 13 au 15 décembre 2022 a réitéré son engagement pour le Ghana et l’Afrique de l’Ouest à emprunter la voie de l’engagement démocratique pour maintenir la paix et la sécurité. Cependant, entre coups d’État et alliance jugée non bénéfique, l’Afrique de l’Ouest reste un territoire propice à l’insécurité. D’où l’invitation du Ghana aux États-Unis à un partenariat pour faire face aux menaces sécuritaires.

Participer à la restauration de la démocratie en Afrique de l’Ouest fait partie des priorités du président ghanéen Nana Akufo Addo. À l’occasion du sommet Etats-Unis – Afrique qui s’est tenu du 13 au 15 décembre 2022, le président ghanéen face au secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a fustigé l’alliance militaire entre le Burkina Faso et la Russie qui affecte le nord du Ghana et invite les Etats-Unis à un partenariat pour faire face aux menaces sécuritaires.

Le fait d’avoir maintenant ce groupe à nos frontières est pour nous un sujet d’inquiétude et de préoccupation considérables. Nous aimerions vraiment avoir une occasion privilégiée de parler de ses implications et de ce qui, selon nous, devrait être le cas.

Nana Akufo-Addo, président de la République du Ghana

Pour le président ghanéen Nana Akufo Addo, la prise de pouvoir par la force et des alliances militaires à l’exemple du Burkina Faso et la société russe Wagner ne sont pas bénéfiques pour la promotion de la démocratie en Afrique. C’est la raison des actions que la CEDEAO a mené après les coups d’État au Burkina Faso, au Mali et en Guinée.

Il est très important que la CEDEAO et l’espace ouest-africain restent un espace démocratique. La CEDEAO a été très cohérente en refusant de traiter avec ces gouvernements en raison de la nature antidémocratique de leur accession au pouvoir.

Nana Akufo-Addo, président de la République du Ghana

Renforcer la coopération économique du Ghana est aussi d’une grande importance pour le président ghanéen. Il milite pour des actions en faveur de l’emploi des jeunes. Des actions qui consistent à s’unir aux Etats-Unis pour mettre fin à l’enrôlement des jeunes dans les forces terroristes.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com