Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Idriss Elba encourage la standardisation de l’industrie cinématographique africaine

L’industrie cinématographique africaine peut soutenir 20 millions d’emplois et générer 20 milliards de dollars par an. Actuellement, le cinéma n’emploie que ¼ de la main-d’œuvre possible, soit 5 millions de personnes sur le continent. Pour construire une carrière internationale,  un acteur africain doit diversifier ses compétences, conseille Idris Elba, l’acteur, scénariste, producteur de cinéma britannique, invité au Creative Africa Nexus week-end d’Abidjan en Côte d’Ivoire du 25 au 27 novembre 2022.

Il faut standardiser l’industrie cinématographique africaine, c’est l’avis de l’acteur britannique Idris Elba, invité d’honneur au Creative Africa Nexus week-end (CANEX) organisé par Afreximbank du 25 au 27 novembre 2022 en Côte d’Ivoire. Le professionnel du cinéma international estime que créer une véritable coopération dans ce secteur est la voie par excellence pour l’internationalisation des carrières d’acteurs de cinéma en Afrique. Il invite les industries cinématographiques à se mutualiser et à s’organiser autour de syndicats.

“Que ce soit à Nollywood ou une autre industrie du cinéma africain, on remarque essentiellement qu’on avance en rangs dispersés. Cependant, on devrait construire un filet de protection mutuel autour de ces diverses entités. Aux Etats-Unis, les acteurs se réfèrent à la Guilde des acteurs de cinéma, les producteurs sont pris en charge par la Guilde des producteurs d’Amérique, en Angleterre, on parle de Equity. Il s’agit de mécanismes de protection pour la professionnalisation, la standardisation et la syndicalisation  des emplois. J’aimerais contribuer à l’atteinte de cette vision”

Idris ELBA, ActeurGrande-Bretagne

Pour devenir un acteur de rang international, il est nécessaire de se diversifier. Avoir la capacité de jouer plusieurs personnages différents d’un film à un autre, c’est l’une des plus grandes qualités d’un acteur, conseille Idris Elba qui est apparu dans 67 films en 24 années de carrière.

“Pour certains, incarner un type précis de rôle de façon répétitive ne pose aucun problème. Vous pouvez jouer le rôle d’un caïd et tout le monde vous applaudit. Cependant, le public aimerait vous voir incarner autre chose. C’est ainsi que l’audience se conquiert et la longévité d’une carrière se bâtit”

Idris ELBA, ActeurGrande-Bretagne

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture estime que l’industrie cinématographique africaine peut générer 20 millions d’emplois et générer 20 milliards de dollars par an. Actuellement, le cinéma emploie juste ¼  de la force ouvrière possible, soit 5 millions de personnes pour une contribution au PIB africain estimée à 5 milliards de dollars.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com