Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La CEDEAO annonce la formation d’une force régionale en 2023

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest s’est engagée le 4 décembre 2022 à former une force militaire régionale. La région a connu 6 tentatives de coups d’Etat et putschs de 2020 à 2022. Le bloc communautaire annonce que les modalités de fonctionnement et de financement de la force régionale seront définies d’ici le second semestre 2023.

Confrontés à des défis sécuritaires majeurs , la Communauté Economique des Etats Ouest-Africains  s’est engagée le 4 décembre 2022, à former une force militaire régionale. La région qui a connu 6 tentatives de coups d’Etat et de putschs de 2020 à 2022 veut renforcer son intervention en matière de lutte contre le terrorisme et de rétablissement de l’ordre constitutionnel au sein de ses Etats membres, le Mali, le Burkina Faso et la Guinée principalement. Cette décision vise à calibrer l’architecture sécuritaire dans la région ouest-africaine.

“Il ne s’agit pas de former une force contre les coups d’Etat. Il s’agit plutôt de travailler en mettant en place des mécanismes pour la bonne gouvernance, la lutte contre la pauvreté afin de se prémunir contre les coups d’Etat. Je pense que les Africains doivent accepter de s’assumer et de prendre les mesures nécessaires pour eux-mêmes et créer des structures pour les organisations ou les forces qui seront financées par eux-mêmes et menées par eux-mêmes. C’est ce qui est important”

Daouda Emile OUEDRAOGO, Burkina Faso

La CEDEAO, réunie en sa soixante-deuxième session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement, a par ailleurs invité le Mali à libérer 46 soldats ivoiriens détenus dans le pays depuis juillet 2022. Agitant le spectre du durcissement des sanctions contre le Mali, le bloc communautaire a fixé au 31 décembre 2022, la remise en liberté de ces militaires. 

« Pour notre génération, il s’agit de rechercher la prospérité et la liberté en renforçant l’unité de notre existence. Il s’agit de fournir une paix région qui s’épanouit dans un environnement sûr et démocratique”

Sidie MOHAMED TUNIS, Président du Parlement de la CEDEAO

Une réunion des chefs d’Etat-majors militaires des pays membres de la CEDEAO est prévue en janvier 2023. Le bloc communautaire annonce que les modalités de fonctionnement et de financement de la force régionale seront définies d’ici le second semestre 2023.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com