Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La Guinée équatoriale mise sur la diversification économique pour le prochain septennat

Le pétrole représente la quasi-totalité du PIB de la Guinée Equatoriale avec un taux de plus 78 % . Soucieux du bien être de la population, le prochain gouvernement issu des élections générales du 20 novembre 2022, devra mettre en place des moyens de diversifier l’économie. Pour se faire, les autorités nationales pourront compter sur l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’agro industrie.

L’économie de la Guinée Equatoriale est entièrement dominée par la rente pétrolière qui représente plus de 78 % du PIB et des exportations. Le bois et le cacao, base de l’économie dans les années quatre vingt dix, ont quasiment disparu des exportations. A l’aube d’un nouveau septennat, le prochain président devra impulser une politique de diversification des ressources de croissances au risque de faire face à l’inflation qui se caractérise par la volatilité des prix.

Notre économie est fortement dépendante du secteur pétrolier 90% des recettes publiques provenaient du pétrole donc une forte baisse des prix du pétrole à l’échelle internationale se traduit par une reduction considerable des revenus reçus par le gouvernement  pour continuer son programme  de développement  du pays.

Eucario Bakale Angue Oyana , Ancien ministre de l’Économie

Dans son cadre de développement qui court jusqu’en 2035, la Guinée Equatoriale dont le succès a jusque-là reposé sur le pétrole est désormais lancée dans une politique de diversification de son économie à travers l’agriculture, le tourisme,la pêche, les petites et moyennes industries. En 2021, la bdeac a alloué à la guinée équatoriale 1 milliard 900 millions de Fcfa pour le développement de l’agro industrie.

Il existe plusieurs initiatives spécifiques dans ce pays qui contribuent déjà à la production de l’économie nationale. Nous avons des projets agro industriels avec des contributions qui déjà atteint des millions de dollars.

Eucario Bakale Angue Oyana , Ancien ministre de l’Économie

De par ses spécificités géographiques, la Guinée Equatoriale a besoin d’une politique environnementale hardie pour assurer un développement durable. L’un des défis du prochain septennat sera aussi de réduire le taux de pauvreté estimé en 2020 à 67% car malgré une croissance économique forte, l’accès à un emploi continue reste problématique pour une grande partie de la population.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com