Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Mali : 56 terroristes neutralisés dans une opération de sécurisation menées par les Forces armées maliennes

Les Forces armées maliennes ont annoncé, vendredi 6 mai dans un communiqué, avoir neutralisé 56 terroristes, interpellés 8 et enregistré 2 décès et 10 blessés dans leurs camps. Selon l’état-major général des Armées, ceci entre dans le cadre des opérations de sécurisation Maliko et l’opération Kélétigui qui ont jusque-là été couronnée par un franc succès.

56 terroristes neutralisés, 8 interpellés, 2 militaires maliens tués et un otage civil libéré, tel est le bilan des opérations de sécurisation menées récemment par les Forces armées maliennes FAMA dans le cadre du plan Maliko et l’opération Kélétigui. Ces opérations ont été menées dans les régions de Nara, Koulikoro, Douentza et Ségou. 

Au delà de ces chiffres, on constate qu’il y a une amélioration de la situation sécuritaire. Il y a aussi un renforcement des moyens de lutte. Mais ceci dit, nous avons une armée dont le nombre ne peut pas couvrir les besoins sécuritaires du pays. Nous sommes très loin de la suffisance militaire. C’est pour vous dire que la tâche est encore énorme et que le bout du tunnel est encore très loin.

Dramane Aliou KONÉ, Journaliste Mali 

Ce communiqué de l’Etat major des armées maliennes intervient seulement quelques jours après que les autorités maliennes aient décidé de rompre leurs accords de défense passés avec le gouvernement français. 

On a constaté que les choses se sont détériorées entre la France et le Mali, depuis plusieurs mois, surtout que la pression de la rue est assez forte. Beaucoup d’activistes se sont mêlés à cette affaire et ont mis la pression sur le gouvernement. Ce qui est sûr, c’est que le Mali et la France sont dans une impasse totale.

Dramane Aliou KONÉ, Journaliste Mali 

Le Mali a basculé dans l’insécurité depuis 2012. Ainsi, plusieurs forces régionales et internationales y ont été déployées pour tenter de stabiliser la situation. Par ailleurs, on dénombre plus de plus de 350.000 personnes déplacées dans plusieurs régions du pays et plus de 53.700 personnes qui ont fui à l’étarnger.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com