Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Mali : la junte dénonce les accords de défense avec la France

Dans une déclaration télévisée diffusée dans la soirée du lundi 2 mai 2022, le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement malien, a rompu les accords sur la présence des forces française et européenne au Mali. La notification à la France de la fin de l’accord de coopération militaire entre les deux pays, arrive après la suspension des chaînes du Groupe France Media Monde dans le pays. 

Nouvelle manifestation de la dégradation des relations entre Bamako et ses anciens alliés dans le combat contre les djihadistes. La junte au pouvoir au Mali a dénoncé, lundi 2 mai 2022 dans la soirée, les accords de défense avec la France et ses partenaires européens, fustigeant les « atteintes flagrantes » de la part des forces françaises présentes dans le pays à la souveraineté nationale et de « multiples violations » de l’espace aérien malien.

Le gouvernement de la République du Mali constate avec regret une détérioration profonde de la coopération militaire avec la France, suite aux incidents suivants… A- L’attitude unilatérale du partenaire français… B-  Les multiples violations de l’espace aérien malien. C- La manœuvre dilatoire consistant pour la France à demander une réunion d’expert pour la relecture du traité de défense.

Colonel Abdoulaye Maïga, Porte-parole du gouvernement de transition

Attitude unilatérale, atteintes flagrantes à la souveraineté nationale du Mali… le mardi 26 avril 2022, le porte-parole du gouvernement publiait déjà un communiqué de presse, accusant l’armée française d’espionnage et de subversion. Depuis le début de l’année, le gouvernement de transition a constaté plus de 50 cas de violation jugées “délibérées’’ de l’espace aérien du Mali, notamment par ces forces armées françaises.

Le gouvernement de la République du Mali décide de dénoncer: 1- Le traité de coopération en matière de défense… 2- Le gouvernement de la République du Mali décide de dénoncer avec effet immédiat l’accord des 7, 8 mars 2013 déterminant les statuts du détachement français applicable à la force Barkhane.

Colonel Abdoulaye Maïga, Porte-parole du gouvernement de transition

L’annonce des autorités maliennes vient définitivement mettre fin à des relations entre deux anciens alliés. Face aux terroristes qui mine le Niger et le Burkina Faso voisins et menace de s’étendre encore plus au sud jusqu’au Golfe de Guinée, le Mali devra restructurer sa coopération militaire. Selon les analystes, la Russie jouera un rôle clé dans ce nouveau chapitre. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com